• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Mina Tindle : "Parades, mon second album est une évolution" (Interview Exclusive)

Mina Tindle : "Parades, mon second album est une évolution" (Interview Exclusive)
Hinde / Non Stop People
  • A-
  • A+
Partager Google+

Non Stop People a rencontré Mina Tindle. La chanteuse a évoqué avec nous la sortie de son second opus “Parades” prévu pour le 6 octobre prochain. En plus de retrouver les plateformes de téléchargement, elle sera de retour très prochainement sur scène. Rencontre.

Mina Tindle dévoilera le 6 octobre prochain son second album "Parades". Après l’énorme succès de "Taranta", la chanteuse revient vers un registre un peu plus pop et plus ludique. Non Stop People est allé à la rencontre de ce talent brut interprète du morceau "Pas Les Saisons". Cette artiste très discrète mais tellement passionnée est revenue sur ce qui l’attire dans la musique, son envie de partager son amour pour la chanson mais également sur l’évolution entre ses deux albums et ces quelques dates qui se préparent.

Non Stop People : Quelles sont vos inspirations ?

Mina Tindle : J'écoutais beaucoup de hip hop quand j'étais gamine. Beaucoup de musiques des années 70, pas mal de musiques brésiliennes, italiennes ces derniers temps. Sinon mes influences sont plutôt anglo-saxonnes. Ça va des grandes voix, de Nina Simone à Bob Dylan, même si ce n’est pas vraiment une grande voix mais plutôt une voix spécifique…

NSP : Il y a un peu de folk dans ce que vous faites...

MT : Le premier album, on a dit qu'il était folk mais pas à tort, mais c'est juste que les chansons on les jouait guitare voix donc ça donne une dimension folk. Mais je fais quand-même plutôt de la pop. Et encore plus le second album. Mais effectivement j'aime bien pouvoir prendre une musique et la faire avec simplement un instrument et une voix.

NSP : Cette différence entre le premier et le second album était voulue ?

MT : Ce n'était pas vraiment voulu. En fait le premier album j'avais passé trois ans en studio pour le faire. J'avais collaboré avec JP Nataf. C'était un rêve d'enfant, j'adorais le groupe Les Innocents, j'étais fan de ce qu'il faisait lui. On s'était rencontré avant de collaborer, et on est devenu très amis. On s'est connu au moment de MySpace. Je lui ai écrit un mot parce que j'attendais son deuxième album et en fait il a écouté ma musique. J'avais trois démos en ligne et il a eu un coup de coeur. Du coup on s'est rencontré. Ensuite je suis partie aux Etats-Unis pendant un an. En revenant je ne savais pas trop comment faire ce disque et j'avais peur qu'on m'impose des choses. Et en parlant avec JP, c'est lui qui m'a proposé de travailler avec moi. Et pour en revenir au deuxième, j'ai fait une grosse tournée de 120 dates pendant deux ans que j'ai fini en mai. Du coup j'ai écrit le second album l'été. J'avais pas cette volonté de changer mais c'était dans la continuité de la scène. J'avais besoin de quelque chose de plus nerveux et plus spontané. Moins réfléchis. C'est plutôt une évolution naturelle.

NSP : Après un premier album encensé par la critique et le public, est-ce qu'il y a une pression supplémentaire lorsque l'on prépare le second ?

MT : Il y a plein de choses qui nous mettent la pression. Mais j'ai réussi au moment de l'écrire et de le faire, de garder ça à côté. Vu qu'on ne sait jamais très bien pourquoi ça marche, tu ne peux pas prendre ça comme critère. Même le premier disque est tellement différent, on ne sait pas vraiment ce que les gens ont aimé. C'est un moment un peu d'honnêteté, faut faire le disque qui correspond le plus à l'endroit où tu le fais au moment où tu le fais. Il faut faire un disque sincère.

NSP : Plusieurs extraits sont déjà sortis, avez-vous eu des retours des personnes qui te suivent ?

MT : Oui, je crois que ça va. Les gens sont surement agréablement surpris par rapport au premier, il y a une évolution. En même temps je ne pense pas prendre les gens complètement à contre-pied. Ils ne vont pas se dire qu'ils m'ont perdue, ce qui peut arriver.

Une artiste pudique mais dynamique sur scène

NSP : On peut considérer que vous êtes une artiste assez sobre, qui parle peu d’elle. Mais sur scène vous mettez vraiment en avant l’artiste. C’est assez paradoxal puisque vous ne voulez pas créer un personnage, mais vous essayez de préserver cette pudeur sur scène…

MT : J’avais pensé au tout début à créer un personnage. Le fait de prendre un pseudo, en faisant référence à un film. J’aurais même aimé avoir un côté complètement anonyme mais finalement on se rend compte que ce n’est pas comme ça que ça marche. Je ne suis pas timide mais je suis pudique, c’est vrai que je ne me sens pas à l’aise d’aller raconter ma vie. Mais plutôt mettre ma musique en avant, et puis je trouve qu’elle est plus interessante pour les gens qui me suivent. Mais je ne critique pas les personnes qui exposent leur vie. Si j’ai un truc à donner au monde, c’est la musique. Même si aujourd’hui on demande de faire beaucoup d’auto-promotion et de gérer les réseaux sociaux mais ce n’est pas forcément naturel pour tout le monde.

NSP : Comment vivez-vous cette pudeur sur scène ?

MT : C’est marrant la scène, c’est plutôt spécial. Dans le premier album il y avait beaucoup de balade et de choses assez intimes. C’était parfois un peu compliqué parce que pour moi un concert réussi c’est un concert où tu fais passer beaucoup d’émotions. Ce qui veut dire qu’il faut être dans un état proche de la méditation. Il faut être très concentré. Ce qui n’est pas évident. Pendant la première tournée, il y avait plein de moment où je trouvais que je n’avais rien donné. Le deuxième disque est plus ludique, plus dynamique. Il y a plus de chansons où je vais pouvoir m’amuser et je pense que ça c’est important. Cela m’aidera à être plus dedans pendant les concerts. Je vais pouvoir m’amuser. Le premier album a été hyper libérateur. Après les deux ans de tournée, j’ai regardé derrière moi et j’étais contente. Je pense qu’avec ce deuxième album, ce sera plus amusant pour moi.

NSP : Il y a justement quelques dates qui se préparent…

MT : Il y a juste les dates 2014 qui sont tombées. On a quelques représentations qui vont se rajouter comme notamment en Allemagne. Je ne sais pas si ce sera une tournée de 120 dates j’aimerais moins. Mais il y a pas mal de choses qui se préparent…

Prochains concerts

Pour retrouver Mina Tindle sur scène, il faudra patienter jusqu’au 11 octobre prochain. Voici les dates de sa tournée pour fin 2014 :

  •     Concert à Saint Germain en Laye - Le samedi 11 octobre 2014 - La Clef
  •     Concert à Angers - Le jeudi 16 octobre 2014 - Le Chabada
  •     Concert à Nantes - Le vendredi 24 octobre 2014 - Le Ferrailleur
  •     Concert à Sannois - Le samedi 15 novembre 2014 - Emb Sannois
  •     Concert à Paris 3ème - Le lundi 24 novembre 2014 - La Gaîte Lyrique
  •     Concert à Bordeaux - Le mercredi 3 décembre 2014 - Rock School Barbey
  •     Concert à Toulouse - Le jeudi 4 décembre 2014 - Connexion Café
  •     Concert à Saint Jean de Vedas - Le vendredi 5 décembre 2014 - Victoire 2
  •     Concert à Lens - Le mercredi 10 décembre 2014 - Médiathèque Robert Cousin
  •     Concert à Saint Priest - Le samedi 13 décembre 2014 - Centre Culturel Theo Argence
  •     Concert à Sotteville les Rouen - Le mardi 13 janvier 2015 - Trianon Transatlantique
  •     Concert à Saint Jean de la Ruelle - Le vendredi 13 février 2015 - Salle De Spectacles

Par H M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mettez vous au chaud pour La darka ! 👍🏻👍🏻👍🏻❤❤❤ live , danse avec les hmars , l apéro de l info , le tweet tweet et… https://t.co/cElck8YpTk
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Some of these may surprise you https://t.co/Cd9CBnRK3a
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Laëtitia Milot victime d'un malaise pendant sa grossesse ? L'héroïne de La vengeance aux yeux clairs dément et pous… https://t.co/ISP4u8kSWi
    Détails