• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Moha La Squale accusé de violences : Ses victimes présumées sortent du silence

Moha La Squale accusé de violences : Ses victimes présumées sortent du silence
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Il y a quelques jours, le rappeur Moha La Squale a été accusé par trois jeunes femmes de violences, "d’agression sexuelle" et de "séquestrations" sur les réseaux sociaux. Auprès de nos confrères du Monde, les trois jeunes femmes ont décidé de raconter l’enfer que leur aurait fait vivre le jeune rappeur de 25 ans. Non Stop People vous en dit plus.

Moha La Quale est depuis quelques jours en pleine polémique depuis que trois femmes ont porté plainte contre lui pour "violences", "agression sexuelle" et "séquestrations". Et alors que le jeune homme est visé par une enquête et est en attente de son procès, les trois plaignantes ont décidé de se confier dans les colonnes du Monde sous couvert d’anonymat : "Au début, c’était des insultes, et ça a très vite dégénéré en "je te pousse". Puis les premières claques. Tout doucement, ça prenait de l’ampleur. Il me tirait par les cheveux tellement fort que la peau du crâne se décollait, j'avais des hématomes partout sur la tête. Il m’a dit : "Si tu me quittes et que tu parles, je te ferai tirer une balle dans le genou, j’enverrai un mec te lacérer le visage avec une lame de rasoir, je vais appeler des mecs du quartier pour qu’ils t’emmènent dans une cave te violer. Et quand ils auront fini, je viendrai te graver Moha La Squale dans le dos", a raconté une victime présumée de 23 ans.

Des témoignages chocs

La deuxième plaignante a rencontré Moha La Squale sur le tournage d’un clip en 2018 alors qu’il était encore en couple avec la première victime : "Il était méchant avec tout le monde, mais adorable avec moi. J'étais sa princesse", a-t-elle raconté avant de révéler que le rappeur aurait changé lors de vacances en Espagne : "Il me répétait que j'étais un bras cassé, que j'étais nulle. Il me disait que j’étais son esclave, son objet sexuel". La troisième plaignante, qui a rencontré le rappeur fin août 2019, révèle avoir été humiliée et violentée lors de crises "de démence et de jalousie". La jeune femme a notamment raconté un épisode datant du 9 juillet dernier au cours duquel le rappeur aurait perdu le contrôle : "Il a mis un oreiller sur ma tête, il appuyait très fort et je ne pouvais plus respirer. Et là il me disait : “Je vais te tuer, je suis déjà tombé pour des actes de barbarie, je vais retourner au placard, je vais te tuer, je vais te faire tuer, même ta famille je vais la faire tuer (…). Je vais te tuer avec un oreiller, ça ne fait pas de marques". Pour le moment, Moha La Squale ne s’est pas exprimé sur l’affaire.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 sep Paris Hilton @ParisHilton
    Are you tuning in to my live set on @Twitch? https://t.co/HaOsnUsG3S https://t.co/L9Fph0BNWK
    Détails
  • 20 sep Paris Hilton @ParisHilton
    Live now on @Twitch https://t.co/HaOsnUsG3S https://t.co/sFaEWM02y3
    Détails
  • 20 sep Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @Wild949: Me when @MileyCyrus comes on at the #iHeartFestival2020!! Tune in now on @theCW app / https://t.co/JoB0FXLjM1!! https://t.co…
    Détails