• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Nolwenn Leroy raconte ce moment compliqué qu'elle a vécu étant plus jeune

Nolwenn Leroy raconte ce moment compliqué qu'elle a vécu étant plus jeune
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

A l'occasion du 25e rapport de la Fondation Abbé Pierre, Nolwenn Leroy était l'invitée de la matinale de RTL. La marraine de la Fondation est revenue sur un passage compliqué de sa vie et sa volonté d'agir contre le mal-logement. Non Stop People vous en dit plus.

Voilà quinze ans qu'elle est engagée auprès de la Fondation Abbé Pierre. La chanteuse Nolwenn a des convictions et entend bien les faire connaître. Ce jeudi 30 janvier à l'occasion de la publication du 25e rapport de l'association, elle est intervenue sur RTL aux côtés de Christophe Robert le délégué général. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la marraine de l'association est très énervée.

Nolwenn envisage une action en faveur des mères célibataires

"Quand on sait qu'il y a des gens qui dorment dans la rue, qui meurent dans la rue... C'est indigne de notre pays", juge la chanteuse au micro de RTL. A ce jour, 15 millions de personnes sont concernées par le mal-logement. Des chiffres impressionnants qui cache un véritable problème : celui des personnes seules. C'est d'ailleurs sur ce point que l'accent a été mis cette année. Nolwenn connaît bien le problème pour y avoir été confrontée avant d'accéder à la célébrité.  "J'ai été touchée aussi. Maman s'est retrouvée seule après une séparation et si je n'avais pas eu ma grand-mère pour nous accueillir, on se serait retrouvées dans cette situation-là", avoue la chanteuse. "On peut se retrouver du jour au lendemain à la rue, c'est ça qui est très angoissant", ajoute-t-elle.

Le constat de la fondation est dramatique. Pour une mère célibataire payée au SMIC, la seule ville moyenne en France où elle pourrait trouver un logement est Clermont-Ferrand. Face à cette situation, Nolwenn a décidé d'agir. "J'ai envie de faire des choses concrètes, monter quelque chose. J'ai eu un bébé il n'y a pas longtemps. Je pensais aux mamans. Je pensais à une opération musicale, ou pas, pour réunir des sous parce que c'est le nerf de la guerre", a-t-elle conclu.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 oct sophia aram @SophiaAram
    Notez que dans l'histoire du service après-vente c'est la première fois que l'auteur d'un propos foireux se bat pou… https://t.co/mVgDhr2Ybj
    Détails
  • 18 oct P!nk @Pink
    I wish it was the nurses and doctors choice not to care for you when your dumb ass gets sick https://t.co/8MgbENj88A
    Détails
  • 18 oct P!nk @Pink
    RT @StaciUC: @Pink Well on the bright side it’ll show us whose kids to not let ours hang out with.
    Détails