• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Oldelaf : comment "la Tristitude" a changé sa vie (exclu vidéo)

Oldelaf : comment "la Tristitude" a changé sa vie (exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dimanche, Oldelaf répondait aux questions de Mickaël Dorian dans "Good Morning Week-end" sur Non Stop People. Le chanteur est revenu sur le succès de son titre "La Tristitude" et sur les conséquences de cette soudaine popularité.

En 2011, Oldelaf signe son premier album studio (en dehors des albums pour enfants) "Le monde est beau". Le single de l’opus "La Tristitude" - une contraction entre tristesse et solitude selon l’artiste – rencontre rapidement un franc succès. Un triomphe qui a changé la vie de son auteur comme il l’a expliqué dans "Good Morning Week-end" sur Non Stop People dimanche 1er mars. Quelles ont été les conséquences du succès de "La Tristitude" ? "Ça a été une surprise, car il est resté dans un tiroir pendant un petit moment. Je l’ai ressorti, ça m’a fait rire. Mon manager et la prod m’ont dit 'il y a peut-être un truc à faire'", raconte-t-il dans un premier temps. "Je suis venu la jouer sur Europe 1 avec Michel Drucker. Il y a eu vraiment un twist en octobre 2011. C’était le jour de la sortie. Je venais faire la promo", poursuit l’artiste.

Oldelaf chroniqueur sur Europe 1 pendant deux ans

"Ce jour-là, les patrons d’Europe 1 sont venus et m’ont dit ‘mais qu’est-ce qu’il se passe ? Il y a une effervescence qui fait que tu vas revenir’. Je suis resté deux ans à faire des chroniques alors que je venais juste faire de la promo. On ne m’a jamais laissé ressortir d’Europe 1 donc tant mieux", raconte le chanteur qui est donc devenu chroniqueur radio pendant deux ans. "Ce qui a changé, c’est que ça m’a permis d’être reconnu par les gens du métier. […] Avant "Le Café" a été un gros succès, mais populaire", ajoute Olivier Delafosse de son vrai nom. Dans "Good Morning Week-end" sur Non Stop People, Oldelaf a également poussé un coup de gueule contre le monde de la musique, lui qui est rangé depuis ses débuts dans la case des "chanteurs humoristes". Un milieu dans lequel l’artiste a eu beaucoup de mal à se faire accepter, contrairement aux humoristes qui l’ont accueilli à bras ouverts.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Nicolas Sarkozy reconnu coupable dans l'Affaire des "écoutes" https://t.co/QQq3mAJYRk https://t.co/hWa9qyI900
    Détails
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Bernard Tapie : ses rares confidences sur son père https://t.co/Qg3w7qySH2 https://t.co/nQ3gmcZcUg
    Détails
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : pourquoi Yves Rénier dit avoir été "lâche" avec le chanteur (Exclu vidéo) https://t.co/vAIeY4Gc0F https://t.co/BVVayzsup0
    Détails