• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Orelsan : un fan de Booba qui refuse les clashs

Orelsan : un fan de Booba qui refuse les clashs
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans une interview à « RapElite », OrelSan et Gringe présentent leur album « Casseurs Flowters ». OrelSan raconte également qu’il n’a pas de temps à perdre en répondant à des clashs, et il donne son Top 5 des rappeurs français. On y retrouve Booba, Akhenaton, Nessbeal, Lino et Ill des X Men.

Des textes dans lesquels les jeunes se reconnaissent. OrelSan et Gringe ont accordé une interview au site « RapElite », dans laquelle ils parlent de leur rencontre et de la formation du duo « Casseurs Flowters », et de leur album éponyme. « On s'est rencontré dans les années 2000 à Caen. J'arrivais de Cergy et Orel d'Alençon. On avait des potes en commun. Un jour, Orel s'est pointé pour me demander si je voulais monter un groupe de rap avec lui. Il avait un style à part, j'ai dit oui direct, j'étais curieux », explique Gringe. « C'est vrai que l'on parle de trucs que l'on connaît bien. L'album, ça parle de deux gars qui restent chez eux, qui essaient de faire de la musique mais qui ne foutent pas grand-chose. C'est quelque chose que l'on maîtrise bien, et il y a beaucoup de gens qui font ça », raconte OrelSan en évoquant « Casseurs Flowters ».

Pas de clash, et Booba dans le Top 5. Les deux rappeurs dévoilent également leur Top 5 des meilleurs rappeurs français, et ils sont d’accord sur le choix. OrelSan annonce Booba, Akhenaton, Nessbeal, Lino et Ill des X Men. « Tout le monde va dire ça », assure-t-il. Aux portes du Top 5, il cite « le rat Luciano et MC Solaar, par nostalgie. » OrelSan explique également pourquoi il ne répond jamais aux clashs : « Je ne réponds jamais, ça sert à rien. Physiquement je perdrais, déjà. Je n'ai pas de temps à perdre avec ça. » Gringe ajoute : « A l'époque où je l’ai connu, il faisait du battle en impro, il éclatait des mecs, c'était magnifique à voir. J'ai même vu un mec partir vomir tellement il était chamboulé. » OrelSan regrette également la censure en France, même s’il précise que c’est bien pire ailleurs. Le rappeur a eu des problèmes avec la justice, à cause notamment de son titre « Sale pute ».

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 mai Jamel Debbouze @DebbouzeJamel
    J'sais pas si vous avez déjà remarqué... #2007 #GetUpStandUp, un doc sur le stand-up à voir ce soir sur Canal ! A… https://t.co/0qH9iFv0at
    Détails
  • 23 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #repost Muriel Robin méconnaissable pour incarner Jacqueline Sauvage https://t.co/aRmbmdGOIU https://t.co/8mUvQkrnpF
    Détails
  • 23 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Kim Kardashian nue : elle fait encore grimper la température pour sa ligne de parfum https://t.co/tgW9wnMwr4 https://t.co/S0eEkwMzfW
    Détails