• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Pascal Praud menacé de mort : Sneazzy s'explique

Pascal Praud menacé de mort : Sneazzy s'explique
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans son nouveau titre intitulé "Zéro détail", les rappeurs Sneazzy et Nekfeu lancent un appel au meurtre contre le journaliste Pascal Praud. Devant le tollé suscité par les paroles, Sneazzy sort du silence. Non Stop People vous en dit plus.

Vendredi 6 mars, le rappeur Sneazzy a dévoilé son nouveau titre "Zéro Détail" en featuring avec Nekfeu. Les paroles du titre ne sont pas passées inaperçues. "Les journalistes salissent l'Islam. Sont amateurs comme Pascal Praud. Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche", lance Sneazzy tandis que son compère répond "sal***", à l'évocation du nom du journaliste. Le clip de la chanson a été supprimé depuis, sur Youtube, mais la polémique enfle. Pascal Praud a reçu de nombreux soutiens. Le journaliste réfléchit "aux suites à donner à ces menaces".

"Ces couplets, sortis de leur contexte, ont été mal compris"

Sneazzy a publié un communiqué de presse ce lundi 9 mars sur son compte Twitter pour donner sa version des faits et répondre aux critiques. Dans sa réponse, signée de son vrai nom, Mohame anime Khemissa explique longuement que son texte a été mal interprété. "Ces couplets, sortis de leur contexte, ont été mal compris", commence le rappeur. "Ils peuvent interroger, mais je ne suis pas là pour viser ou mettre au ban qui que ce soit", explique-t-il avant de reprendre le couplet entier de sa chanson. D'après lui, Pascal Praud est juste une incarnation de ce qu'il veut dénoncer "certains journalistes qui ont tendance à éditorialiser leur point de vue", mais en aucun il ne voulait le viser personnellement se justifie-t-il.

Pour ce qui est de "ça mérite une balle dans le Cervelet", Sneazzy insiste : les gens ont tout compris de travers. "Le 'ça' fait référence à ma religion, j'exprime ici la haine qui peut exister contre les musulmans et la volonté de les faire taire", commente le rappeur. "Je n'ai en aucun cas voulu attiser la haine ni proférer des menaces envers M.Praud. Je ne souhaite aucune violence", conclut-il.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 oct sophia aram @SophiaAram
    https://t.co/tg15MxbO8d
    Détails
  • 19 oct sophia aram @SophiaAram
    Rapatrier ces enfants est une question de principe, de sécurité et d'humanité. https://t.co/rm64MeV2ki
    Détails
  • 19 oct Paris Hilton @ParisHilton
    RT @DavidAriew: FUCKYES WIFEY LFGOGOGO
    Détails