Musique

Passi : Au cœur d’une enquête à cause d’une soirée trop arrosée

 Passi : Au cœur d’une enquête à cause d’une soirée trop arrosée
© Maxppp
  • A-
  • A+

A cause d’une soirée se déroulant dans le Palais de Justice, Passi semble s’être attiré les foudres du procureur de la République. Non Stop People vous en dit plus.

Passi est connu pour être un rappeur assez calme. Il a toujours voulu mettre en avant sa musique et son dévouement pour les jeunes. Malgré son désir de créer une carrière basée sur la sagesse, Passi a tout de même eu quelques problèmes en étant plus jeune. En effet, dans son autobiographie "Explications de textes", la star française s’est expliquée sur une affaire très sombre. Lorsqu’il avait la vingtaine, le grand brun a été impliqué dans une affaire de meurtre : "J’en parle pour expliquer qu’il y a beaucoup d’armes en banlieue. Quand on était dans une bagarre, on était armés. On s’est rendu compte de cela quand quelqu’un est tombé devant nous. Là, on n’était pas dans un jeu".

Mais aujourd’hui, Passi semble s’être rangé. Il avait d’ailleurs essayé de revenir en 2014 avec un nouvel album intitulé Ere Afrique. Il s’était d’ailleurs confié sur son pays d’origine qui lui a permis d’écrire ce nouvel opus, dans une interview pour Non Stop People : "Je vois tous les bons côtés et toute la bonne ambiance de l’Afrique j’invite tout le monde à venir et avec cet album je crée un petit pont".

Le procureur de la République "dans une colère noire"

Malgré cette tentative de come-back, Passi, qui avait dû annuler un de ses concerts à cause des faibles ventes de son album, n’a pas réussi à revenir sur le devant de la scène. Mais une affaire dévoilée par Le Point serait sur le point de ternir l’image du rappeur. Le site a révélé que l’artiste se trouvait avec plusieurs avocats au Palais de Justice, le 21 septembre dernier. Passi était en effet présent à la Conférence de stage et aurait profité de la soirée comme il se doit. Il semblerait qu’après un dîner bien arrosé, les invités, dont le rappeur, ont eu l’idée de visiter les locaux. Ils se sont donc introduits par le 36 quai des Orfèvres, avec l’aide d’un policier.

Sauf que leur petite visite surprise a fait un peu de bruit, ce qui a alerté les gendarmes présents. Ils ont donc convoqué le procureur de la République, François Molins dès le lendemain. Et d'après quelques témoins présents lors de l'annonce de la nouvelle, l'intéressé serait rentré "dans une colère noire". Une enquête préliminaire a donc été ouverte et le rappeur Passi se retrouverait en plein milieu du problème. Les policiers du 36 Quai des Orfèvres ont aussi choisi de renforcer la sécurité du lieu en obligeant les policiers présents après 22 heures d’inscrire leur nom sur un registre.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @malaisetele: https://t.co/zSnImhPnhy

    Détails
  • 10 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #SexKittens ✨🐱🐱🐱✨ https://t.co/xuA2wdP8Nw

    Détails
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @NYCComedyCellar: 10:30 tonight features @RealJonLaster @dovdavidoff @gadelmaleh @RussMeneve @ginayashere @attell @michelleisawolf #Come…

    Détails