• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Patrick Bruel dans la tourmente : une nouvelle version des faits dévoilée

Patrick Bruel dans la tourmente : une nouvelle version des faits dévoilée
  • A-
  • A+
Partager Google+

Visé par une enquête préliminaire pour exhibition et harcèlement sexuels, Patrick Bruel pourrait être sauvé par le témoignage d’une collègue de son accusatrice. Des propos qu’a relayé l’équipe de "TPMP", mardi 10 septembre. Non Stop People vous en dit plus.

Le Parisien était le premier média à révéler l’affaire. Depuis le 9 septembre dernier, Patrick Bruel fait l’objet d’une enquête préliminaire pour exhibition et harcèlement sexuels. Procédure qui a été ouverte par le parquet d’Ajaccio. Les faits se seraient déroulés le 9 août dernier, lors d’une séance de massage avec une esthéticienne qui aurait mal tourné. Si l’accusatrice de 21 ans n’a pas porté plainte contre l’interprète de "Casser la voix", elle a tout de même déposé une main courante dans le cas où d’autres personnes dans son cas se manifesteraient dans les jours à venir.  Elle a affirmé que la star aurait "tenus des propos laissant entendre clairement qu’il attendait une prestation à caractère sexuel. Ce qu’elle aurait refusé catégoriquement malgré l’insistance de l’artiste". La jeune femme a également assuré que Patrick Bruel aurait "refusé de se vêtir d’un sous-vêtement jetable et aurait souhaité rester nu".

Une collègue de l’accusatrice témoigne

Dans la tourmente, Patrick Bruel a fermement nié les faits qui lui sont reprochés. Ce qui ne lui a pas permis d’éviter l’annulation de sa tournée de promotion pour ses spectacles. Interpellée par cette affaire, l’équipe de "Touche Pas à Mon Poste" a mené son enquête. Et mardi 10 septembre, la bande de Cyril Hanouna a dévoilé un témoignage compromettant… pour la victime présumée. Une collègue de l’accusatrice a livré ce témoignage. "A la rédaction, on a contacté le spa de l’hôtel et une des collègues de la jeune femme nous a donné quelques informations. Evidemment, ça ne remet pas en cause la parole de la jeune fille", précise d’abord Valérie Bénaïm.

Selon la chroniqueuse, la collègue de la victime présumée "aurait vu l’esthéticienne juste après qu’elle ait massé Patrick Bruel". L’accusatrice "ne se serait plainte de rien. Elle n’aurait rien dit à la suite de ce massage, elle était même plutôt contente après le passage dans la loge. Et ensuite elle a assisté, avec d’autres camarades, au concert de Patrick Bruel", toujours comme le raconte Valérie Bénaïm.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Kylian Mbappé : Forfait face au Real Madrid, il partage sa tristesse sur Instagram https://t.co/54Y4MYuPm5 https://t.co/Nlq4TGTsxD
    Détails
  • 17 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Laeticia Hallyday : pourquoi elle a choisi d'assumer sa relation avec Pascal Balland https://t.co/WmgJunsNZQ https://t.co/6qrM33EmIW
    Détails
  • 17 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Kendall Jenner méconnaissable : La star passe au blond et ça vaut le coup d’oeil ! https://t.co/YMo8ogo2P9 https://t.co/ZbFF64Aapp
    Détails