• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Pharrell Williams : Sa recette du succès

Pharrell Williams : Sa recette du succès
  • A-
  • A+
Partager Google+

Omniprésent dans le monde musical, Pharrell Williams enchaîne les tubes, seul ou en collaboration avec d’autres artistes. Un blogueur britannique a remarqué que sur de nombreuses chansons écrites ou produites par Pharrell, l’introduction était la même. C’est peut-être la recette du succès de l’artiste.

Et s’il y avait une recette pour expliquer l’énorme succès de Pharrell Williams ? Géant de l’industrie musicale – avec plus de 20 ans de carrière, un duo de producteurs réputé (The Neptunes), un groupe (N.E.R.D), des collaborations avec les plus grands, de Jay Z à Daft Punk – l’artiste a été passé au crible par un blogueur anglais, en étudiant un grand nombre de ses chansons – composées ou produites par lui. Un mashup (style consistant à mélanger plusieurs titres en une seule piste) a été réalisé afin de prouver que les intros de Pharrell étaient souvent les mêmes, et construites sur le même modèle. Sa signature : il prend le premier « beat » du premier temps, et le répète ensuite à trois reprises. Cela se vérifie au moins sur 13 titres : « SWV – Right Here », « Jay Z – Frontin’ », « Kelis – Milkshake », « Snoop Dogg – Drop It Like Its Hot », « Robin Thicke – Blurred Lines », « Shakira – Why Wait », « Frank Ocean – Sweet Life », « Pharrell Williams – Brand New », « Paloma Faith – Can’t Rely On You », « Pharrell Williams – Happy », « Pharrell Williams – Hunter », « Jay Z – I Wish » et « Pharrell Williams – Gust Of Wind ».

MADONNA ET BRITNEY SPEARS, VICTIMES COLLATÉRALES ?

S’il ne s’agit que d’une très faible partie de tous les tubes composés et/ou chantés par Pharrell Williams, la recette de l’introduction se vérifie quand même régulièrement.  Le site « Konbini » a poussé l’expérience plus loin, en notant que « sur le premier album de Pharrell, In My Mind, sorti en 2006, on a comptabilisé près de dix chansons (sur 16) ayant la “même” entrée : « Can I Have Like this », « How Does It Feel », « Raspy Shit », « Best Friend », « Angel », « Young girl + I really like you », « Take if Off (Dim The Lights) », « Stay with me » et « Swagger International ». Sur les albums des autres artistes avec lesquels il a collaboré, on remarque ce phénomène de répétition. Cela se vérifie pour Britney Spears et son album « Blackout », et Madonna et son opus « Candy Shop ». Désormais, même le cinéma « subit » les codes de Pharrell Williams, dans la bande-originale de « Moi, moi et méchant 2 ». Alors, facilité ou génie de la part de Pharrell Williams ? Le chanteur et producteur américain semble en tout cas avoir trouvé une partie de la recette pour s’assurer du succès d’une chanson.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @markthekatycat music lovers existed before socials
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @sofifii it was a draft and my finger slipped
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    i can’t wait till instagram culture is over so we can all be ourselves again
    Détails