Musique

Prince mort : Accro aux médicaments, le chanteur aurait dépensé 40 000 dollars en six mois pour des pilules ! (vidéo)

Prince mort : Accro aux médicaments, le chanteur aurait dépensé 40 000 dollars en six mois pour des pilules ! (vidéo)
  • A-
  • A+

Le 21 avril dernier le monde entier apprenait avec un immense chagrin, la mort du chanteur Prince. Retrouvé inconscient dans sa demeure de Paisley Park à Minneapolis, les causes de la disparition de Prince restent cependant encore floues pour le moment. Mais il se pourrait que son addiction aux médicaments y soit pour quelque chose. En effet, un docteur proche de la star n’a pas hésité à lever le voile sur la consommation excessive de certains médicaments, que Prince affectionnait tout particulièrement. Non Stop People vous en dit plus.

Cette année 2016 est tristement bien ravageuse. En effet, après la disparition de nombreuses personnalités publique, ce jeudi 21 avril la planète entière a appris le décès de Prince. Alors que les véritables raisons de la mort de l’interprète de Purple Rain restent encore floues pour le moment, il se pourrait que son addiction aux médicaments ait un lien avec sa disparition.

"200 à 300 dollars par jour"

En effet, récemment interviewé par nos confrères du Mail Online, un docteur proche de Prince n’a pas hésité à lever le voile sur la consommation excessive d’antalgiques opiacés du chanteur. « J'ai rencontré Prince pour la première fois en 1984, quand il tournait Purple Rain. Il était déjà très accro aux opiacés. Ce n'est pas à cause de moi. C'était déjà un gros consommateur. Je dirais que son addiction lui coûtait environ 200 à 300 dollars par jour, une goutte d'eau pour lui. Il était très riche et ne manquait jamais de rien.»

Et si Prince était une véritable bête de scène, dans la vraie vie le chanteur était d’une grande anxiété. Alors afin de pouvoir se sentir à l’aise en public, Prince n’hésitait pas à abuser de Dilaudid, un médicament très addictif, ainsi que de Fentanyl que le chanteur prenait sous forme de patches. « Il se droguait parce qu’il était très anxieux. Ce n'était pas vraiment un fêtard. Il se droguait pour être à l'aise avec les gens. Même quand il n’y avait que cinq personnes. Il  avait peur de sortir, de parler aux autres. Il n'aimait pas monter sur scène. Il avait un trac horrible. Beaucoup d'artistes se droguent pour se mettre en confiance sur scène. Lui, c'était le pire, de loin. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @PolinaHilton: @ParisHilton for GUESS 💖 Love my beautiful Princess 👑 https://t.co/nXlXLk1jrt

    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @iAmMuzicKing: Dream bae: @ParisHilton https://t.co/tHxVHPFp6X

    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    @TheGaloreMag #Squad 💥 https://t.co/VrNzC6uR1i

    Détails