Musique

Procès de Jean-Luc Lahaye : Le procureur requiert 2 ans de prison !

Procès de Jean-Luc Lahaye : Le procureur requiert 2 ans de prison !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Jean-Luc Lahaye comparaît lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Soupçonné de corruption de mineure de moins de 15 ans, le chanteur s’est défendu en affirmant que tout le monde connaissait sa préférence pour les femmes plus jeunes mais que cela n’était en aucun cas répréhensible.

Jean-Luc Lahaye risque gros. Accusé de corruption de mineure de moins de 15 ans, le chanteur star des années 80 était ce lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Il est soupçonné d’avoir demandé à la jeune Romane, âgée de 14 ans et demi au moment des faits et avec qui il était en communication via webcam, de s'introduire divers objets et de se masturber, comme lui l'aurait également fait devant son ordinateur. « La France sait depuis toutes ces années que ma préférence, évidemment, va pour la tranche d'âge 18-35 ans, plutôt que 65 ans. Je l'avoue, je le reconnais : je ne pense pas que ce soit un crime ni un problème d'immoralité » a déclaré l'accusé lors de son procès qui se tenait à huis-clos.

"Elle lui a dit qu'elle avait 14 ans, c'est lui qui aurait dû être plus regardant"

Son avocat, Me Jean-Philippe Touati a lui insisté sur le manque de preuves de l’accusation : « Il est important de préciser que l'ordinateur personnel de Jean-Luc Lahaye a été analysé par les services spécialisés et qu'il ne contient strictement aucune image de nature pédophile ou pornographique » a-t-il rappelé, insistant également sur « l’immense notoriété » de son client qui « l'expose nécessairement à des manifestations d'affection qui parfois franchissent certaines limites et qu'il ne peut malheureusement pas maîtriser ».

« Elle lui a dit qu'elle avait 14 ans, elle n'a jamais caché son âge, c’est lui qui aurait dû être un peu plus regardant » a de son côté répliqué Me Thomas Desrousseaux, avocat de Innonce en danger et Fondation pour l’enfance, deux associations qui se sont portées partie civile. La première a d’ailleurs appelé la justice à sanctionner « fermement » Jean Luc-Lahaye si celui-ci était reconnu coupable. Déjà condamné en 2007 à 10 000 euros d’amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans, l’interprète de Femme que j’aime risquerait gros.

Dans son réquisitoire, le procureur a toutefois demandé la relaxe concernant "les propositions sexuelles sur mineur". En revanche, il demande deux ans de prison avec sursis "pour détention d'images pédopornographiques et corruption de mineur"

Le jugement sera connu le 18 mai.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Séverine Ferrer : Ses enfants jouent déjà avec de grandes actrices https://t.co/I2rbwDW7HY https://t.co/tjR5kXyXBX

    Détails
  • 05 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #SS10 : Mélanie instable ? Anaïs fait une étonnante révélation ! https://t.co/nR9d56jvGf https://t.co/VGLyFzyVxR

    Détails
  • 05 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Michel Polnareff victime d'une embolie pulmonaire, son état de santé inquiète https://t.co/VYsAk6YJFo

    Détails