• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Quentin Mosimann en concert dans une ville FN : "Je ne suis pas là pour défendre mes idées politiques"

Quentin Mosimann en concert dans une ville FN : "Je ne suis pas là pour défendre mes idées politiques"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le DJ Quentin Mosimann se produira le 4 août prochain dans une ville détenue par le front National. Contacté par Francetv Info, le vainqueur de la Star Academy 7 a tenu à se défendre sur son choix.

Alors que certaines stars françaises refusent catégoriquement de se produire dans des villes détenues par le Front National, il y en a d’autres qui au contraire s’en fichent complétement. Quentin Mosimann devenu DJ après avoir été révélé par la Star Academy, se produira à Beaucaire dans le Gard. Le 25 février dernier, le maire de la ville a annoncé fièrement la venue du jeune homme, vainqueur de la Star Academy 7.

Contacté par Francetv Info, Quentin Mosimann a tenu à expliquer son choix, même s’il n’était pas au courant que la ville de Beaucaire appartenait au FN : « Je ne savais pas que le maire était Front national, mais je ne priverai pas les gens de notre musique sous prétexte que quelqu’un est de confession front nationaliste. Les jeunes n’ont pas à payer pour les autres ».

 Je ne suis pas là pour défendre mes idées politiques

Le jeune homme qui est assez discret depuis sa sortie de la Star Academy ne veut pas que sa venue dans la ville de Beaucaire soit mal interprétée : « Ma démarche n’est pas du tout politique, elle n’est qu’artistique. S'il faut que je le redise sur scène, pas de soucis. Je ne suis pas là pour défendre mes idées politiques, qui ne sont pas celles du Front national".

Quentin Mosimann croit surtout à la musique et notamment en la musique électronique, fédératrice selon lui : « Dans des festivals comme Tomorrowland, toutes les religions et toutes les nationalités sont ensembles. Je pense qu'elle est peut-être là l’intelligence : on peut ne pas être du même parti, être différent tout en organisant un concert".

La polémique lancée par Patrick Bruel en 2014

L’année dernière, le chanteur français Patrick Bruel avait créé la polémique en refusant de chanter dans les communes où le Front National avait été élu. Ancien parrain et adhérent de SOS Racisme, Patrick Bruel avait protesté contre le parti qu’il juge « xénophobe et raciste » : « Même si je peux comprendre que des électeurs désespérés répondent à un discours populiste, je ne veux pas me produire devant une institution dont je méprise l'idéologie ».

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Miss Univers : Amandine Petit victime de mésaventures, elle raconte https://t.co/RpbTpZEkX4 https://t.co/38mZMLFBoG
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Sophie Davant jugée hautaine et prétentieuse, elle répond aux critiques https://t.co/rEqNkO213T https://t.co/y6QNV61ygh
    Détails
  • 15 mai Paris Hilton @ParisHilton
    💓💕 So in love with this @jpierce_art piece 😍🥰 Not only is it named after one of my favorite words BEYOND, but it’s… https://t.co/bO5NHZ0tPx
    Détails