• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

R Kelly : déjà soupçonné d’abus sexuels, une nouvelle accusation l’accable

R Kelly : déjà soupçonné d’abus sexuels, une nouvelle accusation l’accable
  • A-
  • A+
Partager Google+

La tourmente continue. Déjà accusé de multiples agressions sexuelles, de pédophilie ou encore de pédopornographie, R Kelly s’enfonce un peu plus dans le pétrin. Il vient d’être inculpé pour sollicitation de prostituée mineure. Non Stop People vous en dit plus.

De nombreux chefs d’accusation pèsent contre lui. Depuis plusieurs années déjà, R Kelly fait les gros titres de la presse internationale, alors qu’il croule sous les accusations d’abus sexuels. Dans le viseur de la justice pour agressions sexuelles, pédophilie ou encore pédopornographie, le chanteur continue de clamer son innocence. Déjà en procédure à Chicago pour crimes sexuels fédéraux, où il avait plaidé non coupable, l’interprète de "I Believe I Can Fly" a réitéré lors d’une audience à New York (ville dans laquelle il a été inculpé pour détournement de mineur et obstruction à la justice), vendredi 2 août dernier. L’artiste avait encore une fois plaidé non coupable face à treize femmes qui se disent victimes du comportement de R Kelly. Selon les accusatrices du quinquagénaire – qui proviennent de quatre états différents – elles auraient été séquestrées, menacées, filmées à leur insu ainsi que violées.

Sollicitation de prostituée mineure

Et les révélations continuent. Lundi 5 août, Robert Sylvester Kelly, de son vrai nom, a encore été inculpé, cette fois-ci dans l’état du Minnesota. Il serait accusé de sollicitation de prostituée mineure et de sollicitation de mineure. D’après Mike Freeman, le procureur du comté de Hennepin, incluant la ville de Minneapolis, les faits reprochés au chanteur de 52 ans remontent à juillet 2011. Au moment des faits, la victime présumée, âgée de moins de 18 ans, aurait demandé un autographe de R Kelly. C’est alors que le chanteur lui aurait proposé de le rejoindre dans sa chambre d’hôtel. "On lui a offert 200  dollars pour qu’elle enlève ses vêtements et qu’elle danse pour lui", a précisé le procureur. La jeune fille se serait exécutée. Toujours selon Mike Freeman, il y aurait eu un contact sexuel mais aucun rapport.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    Epic happy birthday song by @robinthicke & @Sia #KUWTK
    Détails
  • 16 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    Kourt’s party was so much fun!!!
    Détails
  • 16 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    We try not to dwell https://t.co/EdNguAyDVM
    Détails