• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Régine abandonnée à 2 ans, ses confidences douloureuses sur son enfance

Régine abandonnée à 2 ans, ses confidences douloureuses sur son enfance
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lors d’un récent entretien accordé à Paris Match, Régine s’est confiée à cœur ouvert. Ainsi, elle a, dans les colonnes du magazine, évoqué divers sujets intimes comme ses amours...mais aussi son enfance. Abandonnée par sa mère à l’âge de 2 ans, la chanteuse a livré un témoignage poignant.

En véritable reine de la nuit, Régine est à l’origine de différents établissement branchés, notamment La ginguette de Régine. Lors d’un entretien accordé au magazine Brain, elle s’était confiée sur le sujet : "On peut dire que j’ai inventé les discothèques, c’est vrai, en 52. Avant, il y avait les juke-box. Le mec qui était amoureux mettait dix fois la même chanson, c’était ennuyeux à mourir. J’ai inventé la discothèque par besoin, pour faire danser. Je ne savais pas que ça allait devenir un tel business, sinon j’aurais déjà tout déposé. Mais bon, je ne pouvais même pas déposer à la banque déjà !". Lors d’un récent entretien accordé à Paris Match, celle qui créait le buzz en faisant d’étonnantes déclarations sur le sexe d’Amanda Lear a confié ne plus sortir à son âge, ajoutant toutefois : "Je n’ai pas besoin de sortir pour savoir ce qu’il se passe chez les jeunes. Je sais tout. On me raconte tout".

Abandonnée par sa mère à 2 ans, Régine raconte

Dans la foulée, Régine a fait de douloureuses confessions sur son passé. "Je n’ai pas vraiment eu d’enfance. Je suis née par hasard en Belgique, à Anderlecht. Mon père tenait une boulangerie qu’il a perdue au poker. Deux ans après ma naissance, ma mère est partie vivre en Argentine. Mon père lui avait promis qu’on allait la rejoindre... Tu parles !", a lâché celle qui faisait d’intimes confidences sur la mort de son fils. Alors qu’elle n’avait aucune figure maternelle à laquelle s’identifier, Régine a finalement trouvé réconfort auprès de la nouvelle épouse de son père, comme elle l’a expliqué : "Mon père a épousé une Polonaise que je détestais au début mais qui s’est avérée formidable avec moi. Elle tuait tous les poux que j’avais dans la tête !". De là, l’interprète de La Grande Zoa s’est étendue sur le fait d’avoir grandi loin de sa mère : "Ma mère a cherché à me revoir mais j’ai toujours refusé à cause du bourrage de crâne de mon père affirmant qu’elle nous avait abandonnée"

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Cyril Hanouna : L’animateur recrute une célèbre écrivaine pour la rentrée https://t.co/J6KiNN3k01 https://t.co/S7ODvL59C3
    Détails
  • 19 juil Kim Kardashian West @KimKardashian
    Rise and Grind lol
    Détails
  • 19 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Marion Cotillard partage une photo géniale prise pendant la Coupe du monde 1998 https://t.co/dB2m7i80Bf https://t.co/dO8rCU2VUu
    Détails