• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Ridsa sort son nouvel album "Vagabond" : "C’est la première fois que je me confie vraiment"

Ridsa sort son nouvel album "Vagabond" : "C’est la première fois que je me confie vraiment"
Ridsa / Tous droits réservés
  • A-
  • A+
Partager Google+

À l'occasion de la sortie ce 12 avril, du nouvel album "Vagabond" du chanteur Ridsa, Non Stop People est allé à sa rencontre. Coup de projecteur sur un jeune artiste qui préfère rester dans l'ombre.

Après "Mes histoires" (2014), "L.O.V.E", "Tranquille" (2015) et "Libre" (2017), Ridsa revient sur le devant de la scène pour son nouvel album. Intitulé "Vagabond", ce dernier reste dans la même lignée que les précédents, avec des titres ensoleillés, des airs festifs et d'autres à la tonalité un peu plus mélancolique. À l'occasion de la sortie ce 12 avril de cet album, dans lequel figure notamment sa collaboration musicale avec Eva Guess pour la chanson "On s'est manqué", Ridsa a accepté de se confier pour Non Stop People. Sweat jaune, bas de jogging noir, sneakers aux pieds et casquette vissée sur le crâne, Maxence Boitez de son nom se présente timidement à nous.

Ce jeune homme de 28 ans, qui a choisi son nom de scène en créant l'acronyme des mots Respect, Identité, Détermination, Solidarité et Authenticité, a gardé toute sa modestie. Décidé à se livrer réellement dans cet album, notamment sur des musiques à texte ("Plume" et "Je vais bien"), Ridsa nous explique : "C'est la première fois que je me confie vraiment, car d'habitude je n'écris pas, à part sur ‘Avancer’ dans l'album ‘Libre’. Là dans ce nouvel album, il y a beaucoup de choses de ma vie. Il est temps de dire aux gens ce que j'ai vécu vraiment (…) Il est très sincère, beaucoup plus que ‘Libre’ par exemple qui était très commercial." Ce jeune artiste qui a déjà un disque d'or et un disque de platine au compteur a beau avoir de nombreux fans derrière lui, il ne cache pas qu'il "se cherche encore musicalement".

Un artiste prêt à se renouveler loin des projecteurs

"Un vagabond pour moi, c'est quelqu'un qui va à gauche et qui va à droite... un peu partout parce qu'il ne sait pas vraiment où il va", affirme le jeune homme qui se raconte tout particulièrement dans le titre éponyme de l'album. Lancé dans la voie de ce qu'il appelle "du rap ouvert", Ridsa n'est pas contre l'idée de "faire une bonne pause de deux ou trois ans après cet album pour trouver un nouveau souffle". Admiratif des chanteurs comme Stromae et Orelsan, "qui ne sont pas du tout de notre temps, s'arrêtent plusieurs années, reviennent et parviennent à chopper tout le monde", l'interprète de "Laisser couler" espère à l'avenir continuer à "se renouveler et ne pas tourner en rond", en misant sur l'originalité.

Une jolie ambition pour ce travailleur créatif qui prétend "aimer l'ombre" et qui avoue avoir "beaucoup de mal avec la notoriété". Les critiques "gratuites et non constructives", notamment sur les réseaux sociaux et qu’il ne peut pas s’empêcher de lire, sont en effet un revers de la médaille. Décidé à ne pas se laisser atteindre, Ridsa qui a "remarqué que plus on leur accorde de l’importance, plus ils sont contents" a choisi dorénavant de "ne plus prendre la peine de répondre et de bloquer" ces commentaires malveillants. Une chose est sûre, ce n’est pas ça qui l’empêchera d’ "Avancer", préférant de loin "Laisser couler".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

11 Avril 2019 à 3 :05 PDT

 

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Avicii mort : son compte Twitter a été réactivé pour lui rendre hommage https://t.co/s14Hc60ujt https://t.co/s6FHwKUkrn
    Détails
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Notre-Dame de Paris : Les médias en font-ils trop ?
    Détails
  • 21 avr Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @AssosEmma: Nous sommes très heureux d'être en association avec @InstVisionParis et apporter notre soutien financier plus que jamais la…
    Détails