• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Rihanna s'insurge contre Donald Trump, "la personne la plus malade mentalement"

Rihanna s'insurge contre Donald Trump, "la personne la plus malade mentalement"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lors d'un entretien accordé au magazine Vogue, Rihanna n'a pas manqué de tacler son président, Donald Trump, le qualifiant de "malade mental". Non Stop People vous en dit plus.

Rihanna a beau être une artiste et une business woman, elle n'en reste pas moins une citoyenne engagée. Alors quand son président, Donald Trump, enchaîne les bourdes et les déclarations racistes, la chanteuse de 31 ans ne peut rester silencieuse. Lors de son entretien accordé à Vogue publié mercredi 9 octobre, Rihanna a confié que selon elle, "la personne la plus malade mentalement aux Etats-Unis aujourd'hui semble être le président" Donald Trump. La créatrice de la marque Fenty accuse l'homme politique d'attribuer systématiquement des troubles psychiques aux personnes blanches responsables de fusillades. Mais de qualifier de terroristes celles issues de minorités ethniques et responsables de mêmes actes criminels. En août dernier, l'artiste barbedienne se payait même la tête de Donald Trump sur Instagram après la fusillade qui a visé la ville d'El Paso dans l'état du Texas. "Donald, vous avez mal épelé terrorisme" écrivait-elle.

"C'est totalement raciste"

"Le fait que ce soit qualifié différemment à cause de la couleur de peau, c'est une humiliation. C'est totalement raciste" déplore-t-elle dans les pages du célèbre magazine américain. "Mettez un homme arabe avec la même arme, dans le même Walmart (la tuerie d'El Paso le 3 août s'est déroulée dans une succursale de l'enseigne, NDLR), et jamais Trump n'en parlerait comme d'un problème de santé mentale." Son engagement politique s'étend même jusqu'à sa situation de chanteuse. En 2018, Rihanna a refusé de se produire sur la scène du Super Bowl, la finale du championnant de la ligue de football américain NFL et l'événement télévisuel le plus regardé de l'année."Il y a des choses dans cette organisation (la NFL) avec lesquelles je ne suis absolument pas d'accord. Et je ne voulais pas y aller et leur rendre service." Une prise de conscience survenue après le scandale lié au joueur Colin Kaepernick. En 2016, il décidait de protester contre les violences policières visant les Afro-américains en s'agenouillant avant chaque début de rencontre. Un geste courageux qui lui avait pourtant valu de se faire exclure de la NFL.

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 oct La Fouine👁 @lafouine78
    🤫⏳ https://t.co/SKW31mKlm2
    Détails
  • 20 oct Kev Adams @kevadamsss
    On se voit la bas ❤️🙏 https://t.co/YcHQUCCfie
    Détails
  • 20 oct Kev Adams @kevadamsss
    Gros bisous à elle ❤️ https://t.co/47m7B4OYT1
    Détails