Musique

Soprano père d'un fils caché : Le rappeur évoque "sa plus grande blessure"

Ce vendredi 9 février, Soprano tentera de décrocher une récompense aux Victoires de la musique pour son dernier album "L’Everest". Pour l’occasion, Non Stop People vous propose d’en savoir plus sur le rappeur, qui s’est récemment confié sur l’une de ses plus profondes blessures.

A 39 ans, Soprano n’a rien perdu de sa superbe. Ex-membre du célèbre groupe des Psy4 De La Rime, il a su donner un second souffle à sa carrière solo avec la sortie de son album "Cosmopolitanie" en 2014. Aujourd’hui, il cartonne avec "L'Everest", un opus qui lui a permis d’être nommé dans pas moins de deux catégories aux Victoires de la musique 2018 : "Artiste masculin" et "Chanson originale" de l'année. Mais si Soprano vit aujourd’hui un véritable conte de fées, tout n’est pas si rose dans sa vie. Torturé par ses regrets, il s’est récemment confié sur "la plus grande blessure de [son] existence".

"Je ne peux pas savoir ce qu’il est devenu"


Interviewé par nos confrères de Paris Match le 28 septembre dernier, Soprano a révélé être le père d’un fils caché, né bien avant sa rencontre avec sa compagne Alexia, alors qu’il avait que 16 ans. "Saïd (ndlr : Le vrai nom de Soprano) apprend qu'il est le père d'un enfant. Mais sa mère a décidé de l'avoir seule et demande un placement en famille d'accueil à sa naissance, laissant Saïd face à son erreur de jeunesse" relate en effet l’hebdomadaire. Un souvenir douloureux qui, plus de 20 ans après, continue de hanter le rappeur. "C'est la grande blessure de mon existence. La loi fait que je ne peux pas savoir ce qu'est devenu cet enfant. Et lui ne peut pas chercher à savoir qui est son père" déplore Soprano. Heureusement, la vie lui aura donné par la suite trois merveilleux enfants, Inaya (née en 2007), Lenny (né en 2009) et Luna (née en 2012) pour qui il est sans aucun doute le meilleur papa du monde.

Par Lana Muller

Outbrain
Fil d'infos