• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Soprano : "Quand j'entends Allah, j'entends Kalachnikov, sang, morts, ça me fait mal"

Soprano : "Quand j'entends Allah, j'entends Kalachnikov, sang, morts, ça me fait mal"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Depuis la vague d’attentats qu’a subi la France ces derniers mois, nombreuses sont les personnalités publiques qui tiennent à revenir sur le sujet. Alors qu’il vient de rejoindre la légendaire troupe des Enfoirés, Soprano parle sans langue de bois de Marseille sa ville, mais aussi de la montée des extrêmes qui fait peur à ce père de quatre enfants. Non Stop People vous en dit plus.

Les français s’en rappellent que trop bien. En effet, au début du mois de janvier 2015, la France était l’hôtel d’une vague d’attentats terroristes, qui ont démarré avec l’attaque dans les locaux de Charlie Hebdo. Plusieurs mois après, c’est dans les rues de Paris, et aux alentours du Stade de France, que l’horreur reprend. Des images qui ont fortement marqué l’esprit des français. Parmi eux, de nombreux artistes ont tenu à passer des messages de paix. Comme le rappeur marseillais Soprano.

Alors que ce dernier vient tout juste de rejoindre la légendaire troupe des Enfoirés, Soprano a pris le temps de répondre aux questions de nos confrères de La Provence. « Vu de l'extérieur cela peut paraître utopiste, mais au contraire c'est très important à l'heure actuelle de chanter encore plus fort cette "Cosmopolitanie. […] Il y a beaucoup de gens aux cultures mélangées qui ne sont pas d'accord avec ce qui se passe, mais malheureusement, ce sont les minoritaires qui font le plus de bruit. C'est pour ça qu'il ne faut rien lâcher pour rééquilibrer la balance et dire ce qu'on pense. »

"Les choses ont empiré, ça fait peur"

Père de famille, Soprano avoue être soucieux pour l’avenir de ses quatre enfants. Entre la violence dans les quartiers de la cité phocéenne et la montée des extrêmes, le rappeur n’est pas confiant. « Évidemment, ça m'inquiète beaucoup même. À Marseille, la fissure entre les quartiers Nord et le reste de la ville est énorme. Entre la violence qui monte et le FN qui développe des idées qui divisent et font peur aux gens, mes enfants vont grandir dans un climat de guerre alors que nous avons tout pour être dans une société paisible. Parfois je me dis que les choses n'ont pas changé dans les quartiers où je vivais, mais d'autres fois je me dis qu'elles ont empiré. Et ça fait peur. »

Musulman pratiquant, Soprano a déclaré être triste de voir assimiler les mots propres à sa religion, au sang et au terrorisme. « Pour moi, la religion est quelque chose de spirituel, qui m'apaise, me maintient dans le positif. J'ai grandi en gardant en tête que le juif est mon frère, comme le bouddhiste, le chrétien et le laïc. Mais alors qu'avant, le mot Allah m'évoquait l'amour des gens, le rêve, la construction, l'élévation, les attentats ont tout brisé. Aujourd'hui, quand j'entends Allah, j'entends Kalachnikov, sang, morts, et ça me fait mal. Mes parents qui sont très pieux ont aussi été les premiers à pleurer face aux attentats terroristes. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Paris Hilton @ParisHilton
    https://t.co/0Xj6aIldtb
    Détails
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @kkwbeauty: RESTOCK ALERT: Ultralight Beams 10 piece collection and Crème Contour and Highlight Kits will be back in stock 12.21 at 12PM…
    Détails
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    DAY 15 https://t.co/oQhEBjhmwA
    Détails