• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Souchon / Voulzy : leur premier album conjoint en 40 ans

Souchon / Voulzy : leur premier album conjoint en 40 ans
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Il y a 40 ans, Laurent Voulzy reprenait les arrangements musicaux du titre « J’ai dix ans », signé Alain Souchon. Point de départ d’une collaboration qui trouve aujourd’hui son point d’orgue dans la sortie d’un premier album en duo.

S’ils n’ont jamais cessé d’écrire pour l’un et l’autre, Alain Souchon et Laurent Voulzy ne sortent que maintenant leur tout premier album à quatre mains. Un événement qui a valu aux deux musiciens une double interview dans le Figaro.

Une nouvelle aventure

A en croire les deux artistes, cette entreprise allait de soi. « Il y a une dizaine d’années, on a parlé de faire un album et une tournée ensemble », explique Laurent Voulzy au Figaro. « En mai 2009, on est allés en Angleterre pour écrire ».

Et Alain Souchon de revenir à la fois sur leurs méthodes de travail communes et sur les difficultés rencontrées lors de la composition de certains titres. « Une chanson, c’est d’abord la musique », affirme l’interprète de « Foule sentimentale » qui, en tant qu’auteur, estime devoir s’adapter aux mélodies imaginées par son comparse. Une souplesse que Laurent Voulzy n’est pas sans apprécier. « Pour ‘Il roule’, j’avais fait écouter une musique à Alain avec un riff de guitare rock qui me plaisait et qui lui a inspiré un texte. Au fil des mois, comme ça ne me plaisait plus, j’ai tout foutu en l’air. Je recommençai la musique tous les jours et Alain refaisait le texte à chaque fois, ça a duré un bon mois. Il a été d’une patience inouïe ! »

Une complicité exceptionnelle

Or la patience de l’un ne vaut-elle pas l’inspiration de l’autre ? Souchon – Voulzy, Voulzy – Souchon. Le tandem jouit d’une osmose qui dépasse bien souvent les mots. « Parfois, il peut aussi se passer une journée où on ne se pose pas de question du tout », déclare Voulzy.  Et Souchon de renchérir : « On ne vit pas ensemble, on peut rester quatre ou cinq mois sans avoir de nouvelles de l’autre. Du coup, quand on part travailler ensemble, on se retrouve dans la même situation psychologique qu’il y a quarante ans. On est là à se demander comment on va faire, comme si on avait 23 ans. C’est un petit plaisir délicieux. » Si ce genre de symbiose n e s’explique pas, elle reste aussi incompréhensible pour les intéressés. « Ca nous dépasse un peu. Depuis quarante ans, Laurent fait partie de ma vie, mais ce n’est pas un membre de ma famille, c’est très spécial. Il y a de l’admiration et quelque chose que je ne comprends pas là-dedans. Il reste du mystère », conclue Alain Souchon. A quand le double best of ?

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Céline Dion : Ses problèmes de santé terminés, elle a fait son retour sur scène https://t.co/06InKRz0mJ https://t.co/Vcc8cgLp4D
    Détails
  • 23 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #rediff #Morandinilive Thierry Ardisson a-t-il pris la grosse tête ? Son biographe répond https://t.co/e3SfCflJvn https://t.co/xXrEdnno2H
    Détails
  • 23 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #rediff #Morandinilive Thierry Ardisson : son passé de drogué dévoilé https://t.co/FUI0CldEEM https://t.co/WnRBghRqFH
    Détails