Musique

Stromae, Rihanna quand Twitter fait mourir les stars

Stromae, Rihanna quand Twitter fait mourir les stars
© Maxppp
  • A-
  • A+

Stromae a été annoncé mort ce mercredi sur le réseau social. Une tendance morbide qui avait déjà enterré Booba récemment, mais aussi Jean Dujardin, Rihanna, Miley Cyrus ou encore Elie Semoun. Cette mauvaise blague concernant le chanteur belge a provoqué la colère des internautes.

Stromae connaît bien les réseaux sociaux et leurs dangers. Le chanteur belge y fait référence dans sa chanson Carmen, qui fait partie de son dernier opus « Racine carrée » : « L'amour est comme l'oiseau de Twitter, on est bleu de lui seulement pour 48 h / D'abord on s’affilie, ensuite on se follow / On en devient fêlé et on finit solo / Prends garde à toi / Et à tous ceux qui vous likent / Et les sourires qui remplacent souvent des coups d'hashtag / Prends garde à toi / Ah les amis, les potes ou les followers / Vous faites erreur, vous avez juste la cote. » Stromae a directement concerné par une mauvaise blague sur le réseau social, puisqu’il a été annoncé mort ce mercredi, avec le hashtag #RipStromae. Une information complètement bidon, appelée « hoax », qui s’étend de plus en plus sur les réseaux sociaux. Stromae fait désormais partie des très nombreuses victimes de ces rumeurs morbides, après Jean Dujardin, Miley Cyrus, Rihanna, Elie Semoun, Booba très récemment ou Justin Bieber. Mais les « hoax » existaient bien avant Twitter. En 1987, Isabelle Adjani décidait de s’inviter sur le plateau du Journal Télévisé de Bruno Masure, sur TF1, pour démentir la rumeur qui la déclarait morte du Sida.

UNE STAR MEURE CHAQUE JOUR SUR TWITTER

« Twitter n'a pas changé dans le principe de propagation d'une rumeur dans le sens où parler à plusieurs personnes en même temps et fonctionner en réseaux a toujours existé, notamment avec les forums. Mais ce qui change, c'est la facilité d'accès à ce réseau sur lequel il y a toujours plus d'abonnés. L'échelle de portée s'est considérablement agrandie, on touche plus vite plus de personnes », a expliqué Pascal Froissart, spécialiste de la rumeur et sociologue à Paris VIII et au CNRS, au Huffington Post après la rumeur de la mort de J.K. Rowling. Les internautes veulent flatter leur égo et montrer leur « puissance » en lançant sur Twitter une rumeur bidon. « C'est bien celui qui lance la rumeur qui va recevoir tous les retours, il y a donc quelque chose de très narcissisant et de très valorisant. On a le sentiment d'être important et d'être écouté au moins une fois dans sa vie. Il peut y avoir une poussée mégalomaniaque qui va de pair avec les retweets et le fait que finalement, on parle de vous », a précisé Vanessa Lalo, psychologue. Sur le réseau social, une star est annoncée morte quasiment quotidiennement. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Non Stop People @NonStopPeople

    On a aimé live-tweeté #KohLanta avec vous cet année ! On est déjà en tenue de combat pour le livetweet de #DALS dem… https://t.co/ocNELYt0FN

    Détails
  • 10 déc Non Stop People @NonStopPeople

    RT @kik_ikram: Tout est bien résumé 😂😂😂 #KohLanta https://t.co/OGFCNTnbXS

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Quand t'as gagné l'anneau, le confort, les poteaux, une meuf et 100 000€ #KohLanta https://t.co/M6Ba5EsdS4

    Détails