Musique

Stromae : "Symbole de l’artiste engagé" pour Pascal Nègre

Stromae : "Symbole de l’artiste engagé" pour Pascal Nègre
  • A-
  • A+

Stromae serait-il l’artiste punk de notre génération ? C’est en tout cas ce que semble penser Pascal Nègre, le célèbre PDG d’Universal. « Le symbole de l’artiste engagé aujourd’hui c’est Stromae », a indiqué le boss de la chanson française à Marianne.

Cette semaine, le magazine Marianne se pose la question suivante : qu’est-devenue la musique contestataire ? Existe-t-il encore des artistes pour s’engager politiquement ? On le sait, cela ne réussit pas forcément aux chanteurs, Yannick Noah et Benjamin Biolay peuvent en témoigner. Quoi qu’il en soit, le magazine politique est allé poser quelques questions à Pascal Nègre, le célèbre PDG d’Universal Music France, groupe tentaculaire réunissant sous sa coupe la plupart des maisons de disques françaises.

Pour Pascal Nègre, une chose est sûre, il est loin le temps où des artistes comme Renaud squattaient les ondes avec des chansons antisystème. Mais il y a bien une raison à cela : les médias et le public n’ont pas forcément envie d’entendre leurs artistes préférés prendre position. Quand on lui parle de gros sujets qui pourraient faire des chansons comme la crise et la montée des extrêmes, le PDG d’Universal répond : « Le FN est là depuis longtemps, vous savez… Et puis regardez, quand Benjamin Biolay a fait sa chanson contre le FN, il s’en est pris plein la gueule de la part des médias. Alors à un moment donné, le gars se dit : ‘Bon bah ok je reste chez moi…’ Pareil pour Noah ».

Selon lui, l’époque n’est donc plus aux chansons protestataires, mais à l’engagement sur des sujets plus « softs » : « Oui, certains artistes prennent position mais surtout dans le social, le caritatif. Leur engagement se fait plus sur des faits de société que sur la lutte politique. On va essayer de ramener du pognon pour des causes : les sans-papiers, le Téléthon, les Restos du cœur, etc. Les artistes sont plus là-dessus que sur des prises de positions politiques dans leurs chansons. Parce que ça ne correspond pas à l’époque : vous parlez politique avec vos potes, vous ? Ils prennent acte : il y a un système capitaliste, la mondialisation… »

Stromae, l’artiste qui fait la différence ?

Néanmoins, pour Pascal Nègre, il y a encore un artiste qui fait preuve d’un certain engagement aujourd’hui : Stromae. Certes, le célèbre Belge ne parle pas politique dans ses tubes, mais il évoque souvent les problèmes sociétales qui touchent la plupart d’entre nous. « Quand vous prenez un Stromae, on est sur un certain engagement. Il n’y a pas de vision de lutte mais il y a une vision de la société. Et elle est totalement désabusée », explique le patron d’Universal.

Et d’ajouter : « C’est sûr, ce n’est pas 'no future' mais sa chanson 'Alors on danse', elle dit tout. Rien ne va ? Eh bah alors on danse ! Vous avez la même idée dans la musique techno, c’est un moyen de contester. Allez voir dans une rave, les gens sont là pour oublier. Comme eux, certains jeunes créateurs considèrent que les carottes sont cuites alors quand leurs discours se positionnent dans la société, il est plutôt désabusé… Ils expriment le mal de vivre. Stromae, ses deux albums, ce sont quand même des textes absolument sombres, sur des sujets assez durs sur lesquels vous avez une musique qui fait danser ».

Finalement, Pascal Nègre conclut : « Les crises amènent toujours des nouveaux courants. Mais là ce qui est amusant c’est que la crise amène un mélange de musique électro et de musiques urbaines avec des textes plutôt désabusés à la Stromae ou Maître Gims. Ce n’est pas la lutte finale, on n’est pas là-dedans quoi ! Aujourd’hui, les artistes sont conscients mais désabusés. Le symbole de l’artiste engagé aujourd’hui c’est Stromae. Il ne l’est pas, tout en l’étant ».

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    Merci à tous pour votre soutien et votre amour sur le TEP tour. #riensansvous 🙏❤️🙏

    Détails
  • 05 déc sophia aram @SophiaAram

    François Hollande : 150 jours pour se lâcher!!! https://t.co/hIQHrOnC8y #Hollande #Alep

    Détails
  • 05 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @AurelieKrau: Le hashtag le plus utilisé en France est #TPMP! Belle perf @TPMP @Cyrilhanouna et bel exemple d'engagement & viralité #Dig…

    Détails