Musique

Thomas Dutronc aborde ses envies de paternité "Reste plus qu’à trouver la bonne personne !"

Thomas Dutronc aborde ses envies de paternité "Reste plus qu’à trouver la bonne personne !"
  • A-
  • A+

Après la sortie de son nouvel album "Éternels jusqu’à demain" en mai dernier, Thomas Dutronc s’est accordé une petite pause estivale. Amoureux invétéré de la Corse, le chanteur profite de son été afin de recharger ses batteries pour sa tournée qui débutera dès les premiers jours d’automne. Mais pas seulement. En effet, à 42 ans, le chanteur songe plus que jamais à fonder une famille.

Le 25 mai dernier, Thomas Dutronc faisait un joli cadeau à son public en sortant Éternels jusqu’à demain, son troisième album studio. Après une longue période de promotion, où Thomas Dutronc a dû être sur tous les fronts, afin de présenter ce nouvel opus, le chanteur s’est enfin accordé une petite pause.

Et c’est en Corse principalement, que Thomas Dutronc a décidé de passer son été. Amoureux de la région depuis des années, le fils de Jacques Dutronc et de Françoise Hardy profite donc de ses vacances pour se reposer avant le coup de feu de la rentrée. En effet, l’interprète de J’aime plus Paris sera sur les routes de France à partir de cet automne. C’est donc bien loin de toute forme d’agitation que Thomas Dutronc se relaxe, mais pas seulement. Car, celui qui a fêté son 42e anniversaire le 16 juin dernier, commence à penser sérieusement à fonder une famille.

"Avoir 40 ans, on passe d’autres étapes, on a d’autres impératifs"

Récemment interrogé par nos confrères de Femina, Thomas Dutronc aborde sans langue de bois ses envies de paternité. « Je commence à y penser. Je suis mûr, enfin, je serai mûr ! Ne reste plus qu’à trouver la bonne personne ! »

Il faut dire que les années passent, et à un moment il faut savoir se ranger. D’autant plus que les folies de jeunesse semblent déjà bien loin pour Thomas Dutronc. « Avoir 40 ans, ça m’a fait quelque chose, mais maintenant je m’en fous. On passe d’autres étapes, on a d’autres impératifs. Ce qui est embêtant, c’est que je suis un gros fêtard et, là, je me sens obligé de faire un petit peu plus attention. C’est le côté le plus pénible quand on devient quadra. J’arrête de fumer et je ne peux plus prendre de cuite comme avant. Il faut trouver l’équilibre. »

Un équilibre que Thomas Dutronc trouvera peut-être encore plus facilement, lorsque ce dernier goûtera aux joies de la paternité.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    La nouvelle mise à jour d'UBER:Comment on peut compliquer le truc un maximum pour perdre un Max de clients?

    Détails
  • 03 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Love this piece of me at #ArtBasel by #ErickArtik. 💖 https://t.co/RfsIO9vg3e

    Détails
  • 03 déc Britney Spears @britneyspears

    Jingle ball here we come 🎀🎀🎀🎀 https://t.co/S491PJDzWl

    Détails