Musique

TLF - No Limit : OKLM, Zayra, la nouvelle génération... Il dit tout ! (EXCLU)

TLF - No Limit : OKLM, Zayra, la nouvelle génération... Il dit tout ! (EXCLU)
Rise Up
  • A-
  • A+

Dans cette seconde partie de l'interview de TLF, la rappeur est notamment revenu sur sa collaboration avec Zayra, présente sur deux morceaux dans l'album No Limit, mais également sur la nouvelle scène. TLF est également revenu sur son interview accordée au site OKLM, qui n'est autre que celui de Booba. Voici en exclusivité la deuxième partie de l'interview de l'interprète de Grand Frère.

NSP : Sur No Limit, on retrouve beaucoup de collaborations, dont deux morceaux avec Zayra. Pourquoi elle en particulier ?

TLF : Zayra je l’avais découverte sur la Star Academy. Je me suis dit « Il faut que je fasse un featuring avec elle ». Mais je ne savais pas comment la contacter. Le destin a fait qu’un ami qui s’appelle Mounir Maahouf, un grand compositeur et beatmaker, travaillait sur son album. Il l’a produit. Et je lui ai dit que j’avais besoin d’une chanteuse et je suis arrivé en studio, Zayra était là. On a discuté, il s’est trouvé qu’on avait plein de choses en commun au niveau artistique. J’ai essayé de donner un coup de main sur quelques morceaux. Ça s’est bien passé et on a fait deux morceaux ensemble.

NSP : Tu es fier de ces morceaux ?

TLF : Oui, j’en suis fier car elle a une voix particulière et elle n’a pas besoin d’effet sur sa voix. C’est une artiste qui doit faire des tournées, des festivals, des concerts. C’est une vraie artiste, c’est un plaisir d’avoir travaillé avec elle et j’espère qu’on remettra ça.

NSP : Toi aussi tu chantes sur cet album !

TLF : Oui, je chante beaucoup ! J’ai toujours chantonné, fredonné. Même dans mon tout premier morceau, Ghetto Drame, je chante au refrain un peu à la Akon. J’ai toujours aimé. J’ai grandi avec la New Jack. Je préfère les refrains chantés que rappés. Ca différencie, niveau réalisation c’est mieux pour moi. Je me suis essayé sur Ma Tête Mon Cœur a chanté tout le morceau. Pareil dans Jacter. Mon équipe m’a donné l’idée de chanter. J’aime beaucoup chanter. Je n’ai pas pris de cours, ou de gospel comme certains. Mais j’aime ça. Faut voir sur scène avec le micro, ça me va bien car j’y arrive.

NSP : Beaucoup de rappeurs chantent maintenant.

TLF : Oui, c’est dû à l’effet Lil Wayne, T Pain. Aujourd’hui c’est Young Thug, tout ce qui vient de Chicago. Il y a la Soul Trap à Toronto. C’est tendance. 50 Cent avait déjà commencé à l’époque. Je pense que c’est un bon habillage, c’est un bon mélange. Après, ça change aussi. Je pense que certains le font aujourd’hui pour amener le côté artistique. Il faut essayer, il n’y a pas de règle dans la musique. Comme Apple, tous les ans il y a de nouveaux téléphones. Il faut se renouveler pour durer.

NSP : D’ailleurs sur l’album on retrouve un duo avec Soprano, qui chante déjà depuis pas mal d’années.

TLF : Il chante pour de vrai lui. Pour moi Soprano est le meilleur artiste urbain. Je le respecte énormément. Il fait tout, il a la technique. Il n’a pas peur. Quand il a une direction, il ne change pas. Il croit, il veut grandir dans ce métier. Il a une famille, il a des enfants. Il essaye de faire en sorte que sa vie privée aille avec ce qu’il fait dans la musique. Comme moi, c’est un choix que l’on fait. Nos enfants veulent écouter nos morceaux et voir quel est notre travail. On ne va pas leur faire écouter des sons pleins d’insultes. Tous ces trucs là qu’on a faits quand on était jeunes comme Gradur ou Lacrim. J’ai fait ça j’avais 20 ans. Je ne peux plus faire ça aujourd’hui par respect pour ma famille. Et Soprano l’a compris aussi. On ne se dit plus être rappeur, on est des artistes. C’est pour ça que je le respecte. Le virage est un peu difficile au début. Je savais qu’en sortant cet album là, tout le monde n’allait pas forcément capter le virage. Mais faut l’assumer et le défendre jusqu’au bout. Je n’ai plus l’âge de chanter sur des sorties en boite de nuit ou ce genre de thème.

NSP : Pourtant, à la fin de No Limit, il y a deux morceaux très dansants avec une instru un peu plus électro, avant de revenir sur un bon morceau de hip hop intitulé Madabé.

TLF : Il y en a pour tous les goûts. Quand je vois les retours, ils sont très positifs. Les gens me disent « moi je kiffe celui-là ». Si j’avais fait un album de A à Z rap… Je ne me sens plus rappeur, je suis un artiste. C’est essayé des choses nouvelles. Quand t’écoutes un album de Michael Jackson, c’est un album riche. Tu as de tout. C’est ça un album pour moi. Le rap aujourd’hui, c’est des mixtapes. C’est droit, c’est linéaire, c’est pour ça que je n’écoute pas de rap français.

Sur OKLM : "Je suis resté professionnel, j’ai fait mon interview"

NSP : Tu n’écoutes pas du tout de rap français, personne de la nouvelle génération ?

TFL : Il y a écouter et écouter. Je ne vais pas sur iTunes pour écouter leur album, mais je respecte ce qu’ils font. Moi je suis pour que les jeunes y arrivent, pour qu’on y arrive tous. Le but c’est de s’en sortir, nourrir sa famille. Après chacun ses goûts, y’en a que j’ai survolé, j’en ai écouté certains. J’ai mon iPhone, j’écoute mes sons, j’écoute beaucoup du rap américain ou de la variété française, la pop. J’aime beaucoup Coldplay, j’aime tout ce qui est musical. Le rap en France n’est pas assez musical. Pour moi ce sont des pales copies de Young Thug, de Travis Scott. J’ai l’impression qu’on est pris entre la trap américaine et l’azonto africain. On dirait que le rap français n’a pas son identité. Le rap français a perdu son identité. Mais on aime tout ce qui est facile. Les gens ne veulent pas que tu leur fasses mal à la tête. Par exemple, Jul je respecte parce qu’il a son identité. Un mec comme Nekfeu, j’ai acheté son album, j’aime bien. Soprano pareil. Et j’attends l’album d’Orelsan. Après le reste je n’aime pas trop. Ce n’est pas ce que j’écoute tous les jours mais pour moi ce sont des artistes.

NSP : Tu as fait le buzz il y a quelques semaines car Booba a posté ta photo sur son Instagram après ton interview accordée à son site OKLM. Comment tu te situes dans toute cette histoire ?

TLF : Moi je préfère du buzz avec mes sons, qu’on me complimente plutôt que le buzz sur Internet. Le problème c’est que maintenant ces trucs-là passent avant la musique. On passe la quantité avant la qualité. C’est dégoûtant. Moi je suis professionnel. Ce n’est pas que c’est ou ce n’est pas mon problème, je n’y pense même pas. Je suis professionnel. Je ne mélange pas le personnel et le professionnel. Je me dis Internet, c’est un média. Tu passes par là pour promouvoir ton projet. Aujourd’hui, tout site qui partage mon son, qui me donne de la force, pourquoi je le refuserais ? Surtout que la journaliste était toute mignonne, et le caméraman je l’avais fait poser sur Talents Fâchés 3, c’est un rappeur. Ils sont venus eux deux, je n’ai pas vu de Booba. Je suis resté professionnel, j’ai fait mon interview. Après je ne suis pas bête, je savais que les gens allaient instrumentaliser le truc. Je savais qu’ils allaient utiliser ça pour piquer mon frère. Ça reste de bonne guerre, il n’y a rien de méchant. Les gens en ont parlé, et je trouve que c’est dommage qu’on ne parle pas de mes interventions dans les autres sites. C’est Booba, il est bien suivi. Comme toujours, ce sont les dommages collatéraux, je les ai assez subis. Moi je vends ma musique.

NSP : Booba avait dit qu’il lançait OKLM pour la musique et qu’il se fichait des disputes qu’il y a pu avoir. Son intérêt était de parler de musique et rien d’autre…

TLF : Booba et moi, je ne sais pas si on va se serrer la main. Mais il m’envoie ses petits pour faire une interview, je ne vais pas dire non. En plus, je vois toujours sur mon Twitter OKLM qui me retweete. Et je vois qu’ils partagent mes clips. Pour moi tous les sites de rap, je prends. Tant qu’on me donne de la force et qu’on fait les choses bien je fais. Il n’y a pas de traitrise, je ne mélange pas le professionnel et le personnel.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #BradPitt : Un psychologue détermine quand il peut voir ses enfants ! https://t.co/7pUHkLMNsQ https://t.co/37txvsv6CK

    Détails
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    @jessesaintjohn imma make a best of 16' Spotify playlist and half of these are on there. I love our taste.

    Détails
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    @jessesaintjohn @kanyewest FADE DOE

    Détails