• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Vanessa Paradis : Benjamin Biolay, une vraie renaissance (exclu vidéo)

Vanessa Paradis : Benjamin Biolay, une vraie renaissance (exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

L’écrivain et journaliste Hugues Royer était, vendredi, invité sur le plateau de Non Stop People pour parler de Vanessa Paradis. Il sort cette semaine un livre, « Vanessa Paradis, la vraie histoire », dans lequel il dresse un portrait de la chanteuse. Sur notre plateau, il évoque notamment les histoires d’amour de la chanteuse.

Cette semaine est sorti en librairie le livre d’Hugues Royer, « Vanessa Paradis, la vraie histoire ». L’auteur et journaliste dresse le portrait de la chanteuse, en s’appuyant sur de nombreux témoignages de son entourage. Hugues Royer était invité sur le plateau de Non Stop People ce vendredi, et il est notamment revenu sur les histoires d’amour de Vanessa Paradis. Il explique l’échec de la relation avec Lenny Kravitz : « Vanessa Paradis a un coup de foudre pour Johnny Depp alors qu'elle est avec Lenny Kravitz, mais elle est toujours à ce moment-là très attachée à Lenny Kravitz. Ce qui se passe avec Lenny Kravitz, c'est que lui est très préoccupé par sa musique. C'est quelqu'un qui vit pour la musique, exclusivement pour la musique. Et il ne la voit pas autant qu'elle aimerait. Depuis ses 16 ans, Vanessa Paradis rêve d'avoir une famille, un foyer, des enfants. Et c'est impossible avec Lenny Kravitz qui se dérobe toujours. C'est quelqu'un de très fuyant. Elle va finir par lâcher l'affaire, et elle en sortira d'ailleurs plus forte. Elle murit beaucoup après ce gros échec sentimental avec Lenny Kravitz. »

« Elle a voulu Johnny Depp, elle l’a eu »

Après Lenny Kravitz, il y a eu l’acteur Johnny Depp, pour qui Vanessa Paradis a eu un véritable coup de foudre : « Vanessa Paradis a un coup de foudre pour Johnny Depp mais il ne le sait pas. Et elle va tout faire ensuite pour le revoir. Cela va durer pratiquement quatre ans. Elle veut toujours savoir où il est, pour pouvoir le rencontrer. Cela sera le cas à Paris, elle se fait inviter à un dîner et le coup de foudre sera réciproque. Elle l'a voulu, elle l'a eu. Entre eux, cela a été une très belle histoire, il y a eu deux enfants. Le fait de devenir papa pour Johnny Depp a été très important, et a fait que Vanessa est devenue une de ses conquêtes les plus importantes de sa vie. » Depuis la séparation, Vanessa Paradis peut compter sur le soutien de Benjamin Biolay : « Ce que Vanessa Paradis vit avec Benjamin Biolay lui a permis de cicatriser la tristesse qu'elle avait après sa rupture avec Johnny Depp. Cela a été très difficile pour elle que Johnny Depp tombe amoureux d'une femme plus jeune, Amber Heard. Pour Vanessa Paradis, Benjamin Biolay est une vraie renaissance. »

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people 5
Par Svetlana | le Jeudi 06 Novembre - 20:27
Faust version 2014 au pays des bonimenteurs
Nous autres, spectateurs et auditeurs éclairés, assistons indignés et impuissants au naufrage de la création artistique et musicale en France. Affligés par ce déferlement de « produits culturels » bas de gamme, il est grand temps d’en finir avec ces pantins décérébrés, créés de toutes pièces par des producteurs avides et stupides, qui, contre bons services rendus et à coups de millions de dollars, leur garantissent sans trop d’efforts une place au soleil. Cessons de gaver ces oies présomptueuses et flagorneuses du show-biz, qui s’engraissent sur la crédulité comme sur l’ignorance contemporaine. Boycottons-les et dénonçons les le plus souvent possible ! Sachez que n’importe quel « joli » petit cul est tout à fait capable de les remplacer au pied levé avec plus de timbre et de charisme, sur scène ou en studio. Preuve en est, bon nombre de fillettes de 4, 5 ans un peu délurées, naturellement narcissiques et extraverties, telles des « bêtes de foire », chantent tout autant juste et adorent elles aussi se trémousser en public, sans doute avec plus d’aisance et d’ingénuité.
0
Par Svetlana | le Jeudi 06 Novembre - 20:28
Faust version 2014 au pays des bonimenteurs 2
Dans cette société du spectacle, vitrine séduisante et abrutissante de notre système néo-libéral, désormais gangrenée par les intérêts financiers et un « entre-soi » de lobbies mafieux, où la loi de la veulerie, de l’opportunisme et de l’artifice a pris le pas sur celle de l’excellence et de la virtuosité ; les prix, les récompenses ne sont d’ailleurs plus décernés aux plus talentueux, aux plus méritants, mais bien aux mieux placés et aux plus offrants. Comble du cynisme et de l’indignité, ces fantoches dévoyés, prêts à vendre leur âme au diable, ne reculent devant aucune bassesse et, à grands renforts de campagnes médiatiques, livrent leur vie privée en pâture aux tabloïds afin de créer le buzz et tenter de relancer leur « carrière ».
0
Par Svetlana | le Jeudi 06 Novembre - 20:30
Faust version 2014 au pays des bonimenteurs 3
De la petite Lolita perverse d’hier à la manipulatrice assumée d’aujourd’hui, qui a de tout temps fait plus volontiers vibrer son derrière que ses cordes vocales, VP reste cependant persuadée que l’art et l’aura de ses mentors successifs sont à coup sûr sexuellement transmissibles. Toujours est-il que notre Little Piggie nationale, reine de l’enfumage, fait dès lors partie, grâce à la «juteuse» séparation d’avec son « American film star », du cercle très fermé des grandes fortunes françaises. Comme quoi finalement parfois une petite culotte virevoltante combinée à l’ironie du sort … Et en ces temps d’horreur économique et sociale, comment peut-on ainsi oser s’exhiber de manière aussi indécente, comme tout bon « nouveau riche » à millions décomplexé, ignare et amoral qui se respecte ? Libre à elle de continuer à pisser de son yacht ancré près de son île, dans la mer des Caraïbes et sur le reste du monde ou alors… ? De toute façon, si la VP a été déclarée meilleure interprète féminine française de l’année 2014, je peux bien m’autoproclamer enfant caché(e) de Merlin l’Enchanteur et de la Fée Clochette !
0
Par Melusine Beauharnais | le Vendredi 07 Novembre - 05:12
Faust version 2014 au pays des bonimenteurs
Nous autres, spectateurs et auditeurs éclairés, assistons indignés et impuissants au naufrage de la création artistique et musicale en France. Affligés par ce déferlement de « produits culturels » bas de gamme, il est grand temps d’en finir avec ces pantins décérébrés, créés de toutes pièces par des producteurs avides et stupides, qui, contre bons services rendus et à coups de millions de dollars, leur garantissent sans trop d’efforts une place au soleil. Cessons de gaver ces oies présomptueuses et flagorneuses du show-biz, qui s’engraissent sur la crédulité comme sur l’ignorance contemporaine. Boycottons-les et dénonçons les le plus souvent possible ! Sachez que n’importe quel « joli » petit cul est tout à fait capable de les remplacer au pied levé avec plus de timbre et de charisme, sur scène ou en studio. Preuve en est, bon nombre de fillettes de 4, 5 ans un peu délurées, naturellement narcissiques et extraverties, telles des « bêtes de foire », chantent tout autant juste et adorent elles aussi se trémousser en public, sans doute avec plus d’aisance et d’ingénuité. Dans cette société du spectacle, vitrine séduisante et abrutissante de notre système néo-libéral, désormais gangrenée par les intérêts financiers et un « entre-soi » de lobbies mafieux, où la loi de la veulerie, de l’opportunisme et de l’artifice a pris le pas sur celle de l’excellence et de la virtuosité ; les prix, les récompenses ne sont d’ailleurs plus décernés aux plus talentueux, aux plus méritants, mais bien aux mieux placés et aux plus offrants. Comble du cynisme et de l’indignité, ces fantoches dévoyés, prêts à vendre leur âme au diable, ne reculent devant aucune bassesse et, à grands renforts de campagnes médiatiques, livrent leur vie privée en pâture aux tabloïds afin de créer le buzz et tenter de relancer leur « carrière ». Et quel admirable modèle de réussite artistique et humaine pour la jeune génération ! De la petite Lolita perverse d’hier à la manipulatrice assumée d’aujourd’hui, qui a de tout temps fait plus volontiers vibrer son derrière que ses cordes vocales, VP, figure emblématique du système, reste cependant persuadée que l’art et l’aura de ses mentors successifs sont à coup sûr sexuellement transmissibles. Toujours est-il que notre Little Piggie nationale, reine de l’enfumage, fait dès lors partie, grâce à la «juteuse» séparation d’avec son « American film star », du cercle très fermé des grandes fortunes françaises. Comme quoi finalement parfois une petite culotte virevoltante combinée à l’ironie du sort … En ces temps d’horreur économique et sociale, comment peut-on ainsi oser s’exhiber de manière aussi indécente et décomplexée comme tout bon « nouveau riche » à millions, ignare et amoral qui se respecte, tout en revendiquant un naturel et une proximité de bon aloi ? Libre à elle de continuer à pisser de son yacht ancré près de son île, dans la mer des Caraïbes et sur le reste du monde ou alors… ? De toute façon, si la VP a été déclarée meilleure interprète féminine française de l’année 2014, je peux bien m’autoproclamer enfant caché(e) de Merlin l’Enchanteur et de la Fée Clochette !
0
Par Melusine Beauharnais | le Vendredi 07 Novembre - 05:14
Faust version 2014 au pays des bonimenteurs
Faust version 2014 au pays des bonimenteurs Nous autres, spectateurs et auditeurs éclairés, assistons indignés et impuissants au naufrage de la création artistique et musicale en France. Affligés par ce déferlement de « produits culturels » bas de gamme, il est grand temps d’en finir avec ces pantins décérébrés, créés de toutes pièces par des producteurs avides et stupides, qui, contre bons services rendus et à coups de millions de dollars, leur garantissent sans trop d’efforts une place au soleil. Cessons de gaver ces oies présomptueuses et flagorneuses du show-biz, qui s’engraissent sur la crédulité comme sur l’ignorance contemporaine. Boycottons-les et dénonçons les le plus souvent possible ! Sachez que n’importe quel « joli » petit cul est tout à fait capable de les remplacer au pied levé avec plus de timbre et de charisme, sur scène ou en studio. Preuve en est, bon nombre de fillettes de 4, 5 ans un peu délurées, naturellement narcissiques et extraverties, telles des « bêtes de foire », chantent tout autant juste et adorent elles aussi se trémousser en public, sans doute avec plus d’aisance et d’ingénuité. Dans cette société du spectacle, vitrine séduisante et abrutissante de notre système néo-libéral, désormais gangrenée par les intérêts financiers et un « entre-soi » de lobbies mafieux, où la loi de la veulerie, de l’opportunisme et de l’artifice a pris le pas sur celle de l’excellence et de la virtuosité ; les prix, les récompenses ne sont d’ailleurs plus décernés aux plus talentueux, aux plus méritants, mais bien aux mieux placés et aux plus offrants. Comble du cynisme et de l’indignité, ces fantoches dévoyés, prêts à vendre leur âme au diable, ne reculent devant aucune bassesse et, à grands renforts de campagnes médiatiques, livrent leur vie privée en pâture aux tabloïds afin de créer le buzz et tenter de relancer leur « carrière ». Et quel admirable modèle de réussite artistique et humaine pour la jeune génération ! De la petite Lolita perverse d’hier à la manipulatrice assumée d’aujourd’hui, qui a de tout temps fait plus volontiers vibrer son derrière que ses cordes vocales, VP, figure emblématique du système, reste cependant persuadée que l’art et l’aura de ses mentors successifs sont à coup sûr sexuellement transmissibles. Toujours est-il que notre Little Piggie nationale, reine de l’enfumage, fait dès lors partie, grâce à la «juteuse» séparation d’avec son « American film star », du cercle très fermé des grandes fortunes françaises. Comme quoi finalement parfois une petite culotte virevoltante combinée à l’ironie du sort … En ces temps d’horreur économique et sociale, comment peut-on ainsi oser s’exhiber de manière aussi indécente et décomplexée comme tout bon « nouveau riche » à millions, ignare et amoral qui se respecte, tout en revendiquant un naturel et une proximité de bon aloi ? Libre à elle de continuer à pisser de son yacht ancré près de son île, dans la mer des Caraïbes et sur le reste du monde ou alors… ? De toute façon, si VP a été déclarée meilleure interprète féminine française de l’année 2014, je peux bien m’autoproclamer enfant caché(e) de Merlin l’Enchanteur et de la Fée Clochette !
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    It’s that time! https://t.co/oTBxoxemAH
    Détails
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Quel bonheur @Ahmed_Sylla en spectacle!!❤️❤️❤️❤️merci @C8TV
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails