• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Vitaa, encore sous le choc, elle raconte comment elle a failli perdre son fils !

Vitaa, encore sous le choc, elle raconte comment elle a failli perdre son fils !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un entretien accordé à "Paris-Match", la chanteuse est revenue sur l’accouchement difficile de son second fils, Adam. À sa naissance, le nourrisson a failli mourir d’une infection. Cet épisode traumatisant, Vitaa a encore du mal à en parler. Non Stop People revient sur ce douloureux souvenir pour la chanteuse.

C’est un souvenir douloureux, encore difficile à aborder pour la chanteuse de RNB. Alors qu’elle continue d’assurer la promotion de son dernier album J4M, Vitaa a dû annuler un concert ce 29 juillet. La raison : un claquage des cordes vocales, et pour la showgirl ça ne pardonne pas. Celle qui a collaboré avec Stromaé ou encore le rappeur Fianso récemment a laissé un message sur instagram pour informer ses fans. "Je suis dans le regret de vous annoncer que pour des raisons médicales, je suis contrainte d’annuler mon concert", déclare-t-elle sur le cliché en, question. Et si la jeune femme va se remettre très vite de ce contretemps, l’interprète de "Confessions Nocturnes" a vécu bien plus traumatisant.

"Ses souffrances, c’est ma faute ! Je me prépare à le perdre"

Pour la chronique Le jour où de nos confrères de "Paris-Match", cette jeune maman est revenue sur la venue au monde difficile de son cadet Adam, il y a de cela deux ans et demi. "Je donne naissance à Adam, mon deuxième fils, la nuit du 25 octobre 2014. Un beau bébé de 4 kg, avec de bonnes épaules. De prime abord, on pense qu’il est en bonne santé", se souvient la chanteuse. Mais c'est le lendemain que les choses vont se gâter. "À mon réveil, le médecin m’apprend qu’il a été infecté pendant l’accouchement. Adam respire trop vite et il a plus de 39 de fièvre. Le diagnostic tombe : mon fils est en train de faire une septicémie", poursuit-elle dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Antibiotiques, transfert dans un autre hôpital, piqures à répétition, le cauchemar s’enchaîne pour les parents. "Mais le pire reste la ponction lombaire. Terrifiée, je refuse ! […] Alors l’angoisse laisse place à la culpabilité : ses souffrances, c’est ma faute. Je me prépare à le perdre", annonce résolue Vitaa. Ce qui l’a aidée : sa religion. C’est dans Le Coran que la jeune femme trouve un peu de réconfort. "Je me réfugie dans mes croyances. Il est écrit dans Le Coran : “Dieu ne charge pas une âme plus qu’elle ne peut le supporter”. Je prie encore et encore. Je vis sur les nerfs", explique cette mère de famille au bord de la rupture. Ce n’est que huit jours plus tard que le calvaire du couple prend fin. "Ma vie s’illumine à nouveau !". Et si cette expérience douloureuse reste un tournant de sa vie, l’artiste préfère regarder vers demain et son envie d’un troisième enfant. "Je rêve d’une petite fille !", conclut-elle.

Par Emilie Roze

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 nov Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Hey #Sydney #Australia! 🇦🇺 So excited to be coming back Down Under! I will be doing an Exclusive Meet & Greet for the laun…
    Détails
  • 25 nov Paris Hilton @ParisHilton
    @roxyjacenko @Wellness_Aus @PHFragrances @Perfumania You can be one of the 1st in Australia to purchase the perfume… https://t.co/fCuua2xsxj
    Détails
  • 25 nov Paris Hilton @ParisHilton
    Hey #Sydney #Australia! 🇦🇺 So excited to be coming back Down Under! I will be doing an Exclusive Meet & Greet for t… https://t.co/0El1D6logu
    Détails