• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Youssoupha, ses craintes pour ses enfants révélées !

Youssoupha, ses craintes pour ses enfants révélées !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invité sur le plateau du "Grand 8", Youssoupha s’est livré sur ses enfants. Ce jeune papa, d’ordinaire très discret sur sa vie privée, a confié avoir "peur pour eux". Il en dévoile les raisons lors de l’interview "Face à Face" avec Aïda Touihri. Non Stop People vous donne quelques précisions.

Rappeur de poids dans l’industrie musicale, Youssoupha a vu sa carrière décoller après avoir assuré les premières parties de grands noms du rap, à l’image de 50 Cent ou Snoop Dogg entre autres. Youssoupha signe cette année son quatrième album solo sorti en mai dernier. 

Et si tout sourit professionnellement à Youssoupha, côté vie privée, l’artiste se montre très discret. Ce mardi, le rappeur, qui a récemment taclé Marion Maréchal-Le Pen, la députée Front national fan de lui, était l’invité du "Grand 8" animé par Laurence Ferrari sur D8. Lors de la séquence du "Face à Face" avec Aïda Touihri, le rappeur de 36 ans a fait de touchantes révélations sur son enfance. Il explique avoir connu une certaine "désillusion" en arrivant en France. D’origine congolaise, ce n’est qu’en 1989, à l’âge de 10 ans, qu’il rejoint l’Hexagone. Youssoupha Mabiki, de son vrai nom, part vivre chez sa tante, déjà installée en France, à Osny dans le Val d’Oise. Après un an au cœur de la cité de la Ravinière, sa famille emménage à Cergy. 

Youssoupha : "Je n’ai pas trop compris pourquoi on était venu en France"

"Ma plus grande désillusion, c’était au début quand je suis arrivé en France. C’était compliqué. Vu du bled, vu de Kinshasa (Congo, ndlr), c’était très idéalisé. Quand je suis arrivé ici, je vivais dans une banlieue où ce n’était pas ça quoi. Je n’ai pas trop compris pourquoi on était venu en France, en fait. Mon enfance était plus heureuse là où j’ai grandi, à Kinshasa, que quand je suis arrivé en banlieue parisienne. Mais après, j’ai compris qu’on était surtout venu pour les études et que ça nous permettait de mieux évoluer en tout cas au niveau scolaire. Mais, au début, c’était une grosse désillusion", a-t-il révélé. 

Le chanteur, qui aurait aimé s’orienter vers le journalisme, s’est également autorisé quelques confidences sur ses enfants. Ce jeune papa est très soucieux "du lendemain" depuis sa plus tendre enfance. "Encore plus depuis que j’ai mes enfants. J’ai beaucoup peur pour eux. J’ai de moins en moins peur pour moi mais pour eux, c’est en permanence", a-t-il avoué. La raison ? "On a cette naïveté-là de toujours croire qu’ils ne vont pas s’en sortir parce que pour nous, ce sont toujours des bébés. (…) Mais, mon petit garçon est déjà grand et il se débrouille très bien."

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 juil sophia aram @SophiaAram
    Ce moment gênant où l'on en est rendu à entendre le FN faire des leçons sur l'Etat de droit au ministre de l'intérieur... #Collomb
    Détails
  • 23 juil sophia aram @SophiaAram
    Gerard #Collomb "mais qui sont tous ces gens dont vous me parlez? Et puis qu'est-ce que vous faites tous dans ma chambre d'abord ?!!!"
    Détails
  • 23 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Karine Ferri maman : elle se dévoile sur Instagram pour la 1ere fois depuis l’accouchement https://t.co/KVJui3chxP https://t.co/7KaLT35xkj
    Détails