• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Yseult pousse un coup de gueule et lance un appel à Roselyne Bachelot

Yseult pousse un coup de gueule et lance un appel à Roselyne Bachelot
  • A-
  • A+
Partager Google+

Face au manque d'action du ministère de la Culture, les artistes se mobilisent pour pousser des coups de gueule au sujet de la situation alarmante. C'est aujourd'hui au tour de la chanteuse Yseult de prendre la parole et de lancer un appel à la ministre Roselyne Bachelot. Non Stop People vous en dit plus.

Voilà déjà près d’un an que les artistes ne peuvent plus travailler. Éloignés de leur public à cause de la crise sanitaire, ils ont dû faire face à la fermeture des lieux culturels, des salles de spectacle et des salles de concert. Une décision du gouvernement qui a engendré pour la plupart le report de leurs tournées et spectacles et une mise sur pause interminable de leur vie professionnelle.

Le silence et le manque d’action du gouvernement au sujet de la situation alarmante du monde culturel a ainsi poussé de nombreux artistes à pousser des coups de gueule sur les réseaux sociaux. M Pokora, Clara Luciani, Slimane, Jean Dujardin, Benjamin Biolay ou encore Patrick Fiori ont tous fait part de leur colère en critiquant les décisions du ministère de la Culture.

Le gros coup de gueule d'Yseult

Et c’est aujourd’hui au tour d’Yseult de donner son point de vue. Invitée de l’émission "Ça fait du bien" ce jeudi 11 mars 2021 sur Europe 1, la chanteuse s’est entretenue avec Anne Roumanoff et a fait part de ses inquiétudes sur la façon dont le gouvernement traite le monde de la culture dans la crise liée à la pandémie de Covid-19. Yseult - qui a remporté la Victoire de la musique de la révélation féminine il y a quelques semaines - a lancé un appel à Roselyne Bachelot, afin qu’elle donne des réponses claires aux travailleurs de son secteur.

La chanteuse de 26 ans a joué la carte de l’humour et s’est ainsi adressée à Roselyne Bachelot en la surnommant "tantine Bachelot", un terme affectueux pou désigner une tante. "Ma sœur, c’est comment ? On y va ou on n’y va pas, tantine Bachelot ?" a-t-elle plaisanté pour expliquer ce qu’elle pourrait dire à Roselyne Bachelot si elle avait l’occasion de déjeuner avec elle. Elle n’a ensuite pas manqué d’évoquer les difficultés du monde de la culture et du spectacle. "Moi, j’ai un loyer à payer. On a tous des loyers à payer. Il faut penser aux intermittents, il faut penser à la jeunesse, aux indépendants, aux entrepreneurs. On est là, on a faim, on a la dalle, on a la niaque", a ajouté Yseult.

La chanteuse a ensuite révélé qu’elle pense s’adresser à Brigitte Macron dans l’espoir de faire bouger les choses : "Si je susurre dans l’oreille de tante Brigitte, ça va peut-être lui donner des frissons, et peut-être qu’elle va susurrer dans les oreilles de tonton Macron. Parce que même si je m’enlève de l’équation, je pense qu’on est vraiment dans une urgence. La colère de tous est palpable et il faut faire attention à ça". Et de conclure : "Parce que quand le peuple est en colère, les choses deviennent compliquées".

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Sophie Davant : séparée d'Erik Orsenna, elle se confie https://t.co/1pQnCy4w6s https://t.co/rD0QVj2CHl
    Détails
  • 14 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Alessandra Sublet : ses confidences sur sa nouvelle vie https://t.co/DYoUzF0gG1 https://t.co/WhdMMjG4Yd
    Détails
  • 14 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Dîners Clandestins : Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy s'amusent de la polémique https://t.co/z0VYvliDGv https://t.co/m97gqLOZ2B
    Détails