• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Affaire Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo demande l'annulation de l'enquête

Affaire Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo demande l'annulation de l'enquête
(c) /MAXPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

Nouveau rebondissement dans l'affaire Benjamin Griveaux, huit mois après le début du scandale. Si Piotr Pavlenski, l'activiste russe qui a dévoilé les vidéos intimes de l'homme politique, devait être condamné, il pourrait finalement échapper à toute poursuite. Nous apprenons en effet que son ancienne compagne, Alexandra de Taddeo, a demandé l'annulation de l'enquête.

L'Affaire Benjamin Griveaux a éclaté le 14 février dernier. Ce jour-là, des vidéos intimes du candidat à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, avaient été publiées sur les réseaux sociaux. Piotr Pavlenski, l'activiste russe à l'origine de la diffusion de ces images intimes, avait alors été mis en examen le 18 février, après avoir revendiqué l'acte.

Dans le même temps, la France découvrait l'identité de la jeune femme à qui les vidéos étaient destinées. Il s'agit d'Alexandra de Taddeo, une étudiante alors âgée de 29 ans. Si la jeune femme a un temps, entretenu une relation virtuelle avec Benjamin Griveaux, elle a ensuite été en couple avec Piotr Pavlenski... qui aurait découvert les vidéos dans l'ordinateur de sa compagne et aurait décidé de les diffuser pour montrer "le vrai visage" de l'homme politique de 43 ans. 

Fier d'avoir réussi son coup, Piotr Pavlenski a ensuite continué de défrayer la chronique en jouant la carte de la provocation avec son avocat. Désireux d'échapper à une condamnation à tout prix, Piotr Pavlenski a dernièrement, réclamé l'annulation de sa garde à vue et a déposé une requête en nullité devant la chambre d'instruction de Paris le 30 juillet.

Alexandra de Taddeo demande l'annulation de l'enquête

Huit mois après le scandale, Alexandra de Taddeo est-elle encore en contact avec son ancien compagnon ? Le journal Le Point révèle aujourd'hui que la jeune femme, qui avait aussi été arrêtée puis relâchée, a demandé une annulation de l'enquête. L'étudiante assure avoir vu des photos d'elle défiler sur le téléphone des policiers, plus précisément sur Whatsapp, lorsqu'elle se trouvait dans leur véhicule durant son arrestation.
La justice soupçonne aussi une manigance entre les policiers et un photographe présent sur les lieux puisque les images de l'interpellation de Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo avaient été divulguées dans la presse. Un acte qui, selon la loi, est interdit et condamnable.

"Selon une jurisprudence de la Cour de cassation, la seule présence d'un tiers lors d'un acte d'enquête peut suffire à faire annuler ce dernier" précisent nos confrères. Si cette enquête aboutit, la garde à vue d'Alexandra de Taddeo et de Piotr Pavlenski sera annulée. Les éléments qui avaient servi à faire avancer l'enquête tels que la saisie de leurs téléphones pourraient être retirés du dossier.
 

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 sep Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #morandinilive - La mort de Victorine dans l'Isère - Des contrôleurs SNCF positifs continuent…
    Détails
  • 29 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris bravo @IsaMoriniBosc et @bernard_montiel qui ont tout pete hier!! Ils ont tout éclaté! Je suis trop cont… https://t.co/qn3QZ8tzkF
    Détails
  • 29 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Marie Bigard annonce qu'il se retire de la course aux présidentielles de 2022 https://t.co/v9297Hxm4m https://t.co/GsCYN2Elck
    Détails