• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Affaire Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo se confie et soutient Piotr Pavlenski

Affaire Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo se confie et soutient Piotr Pavlenski
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans le scandale de l'affaire Benjamin Griveaux, deux noms ressortent, celui de Piotr Pavlenski qui a mis en ligne la vidéo à caractère sexuel puis celui d'Alexandra de Taddeo. La jeune femme est la destinataire de plusieurs vidéos de la part de l'ancien candidat à la mairie de Paris. Elle est sortie du silence sur M6.

Les rebondissements dans l'affaire Benjamin Griveaux sont nombreux. Si l'homme politique s'est retiré de la course à la mairie de Paris, il aurait confirmé être celui qui apparaît sur les vidéos à caractère sexuel envoyées à Alexandra de Taddeo, compagne de Piotr Pavlenski. Le couple est depuis placé sous contrôle judiciaire pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel". Dimanche 1er mars, M6 a diffusé une interview d'Alexandra de Taddeo dans "66 Minutes". Elle s'exprime pour la première fois et raconte sa rencontre avec Benjamin Griveaux qu'elle suivait sur les réseaux sociaux : "Il m'a ajoutée au milieu du mois d'avril 2018 sur Facebook Messenger pour engager la conversation (…) Pendant deux ou trois semaines on a beaucoup échangé. Il a proposé que l'on se rencontre. (…) Bien sûr il m'a expliqué qu'il ne voulait pas qu'on se voit dans un lieu public de par sa qualité d'homme marié. Donc il est venu chez moi, une fois".

"Ce n'est pas une relation qui a eu un grand impact dans ma vie"

Elle qualifie ce rendez-vous de "malaisant" et "décevant" avant d'ajouter, "un échange qui se concrétise de façon physique, l'adultère suit mais malgré tout il y a une certaine indépendance, une certaine neutralité des sentiments qui reste et une indifférence même. Ce n'est pas une relation qui a eu un grand impact dans ma vie et je ne pense pas dans sa vie non plus". Elle confirme que "les vidéos intimes sont arrivées après" de la part de l'ancien ministre et précise que ce n'est pas à sa demande. Elle ne se souvient plus du nombre mais les estime "entre 5 et 10". Si elles les a toujours c'est pour une raison, garder "une trace du fait que c'est lui qui me sollicitait principalement".

Alexandra de Taddeo explique ensuite que Benjamin Griveaux lui aurait proposé "quatre fois" de la revoir. Mais elle décline, "J'ai à chaque fois, par manque d'envie sans doute, annulé nos rendez-vous. Et le dernier rendez-vous, j'avais déjà rencontré l'homme qui partage actuellement ma vie, Piotr Pavlenski". Ce dernier revendique être à l'origine de la mise en ligne des vidéos. Sa compagne "doute avoir parlé" de l'existence des vidéos. Et affirme ne pas lui avoir montré les images, "honnêtement j'avais un peu oublié l'existence de ces vidéos". Mais lorsqu'il lui parle de son intention de les diffuser, Alexandra de Taddeo affirme, "je lui ai dit catégoriquement 'non, on n'utilisera pas ça, ça me concerne'". Si elle connaissait le projet de Piotr Pavlenski, elle nie toute implication et soutient son compagnon, "je l'aime, je le soutiendrai, il me manque énormément".

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    RT @thisisparispod: .@ParisHilton opens up to @KatieCouric about all her feelings when she testified to create a new law for the good 💕 ht…
    Détails
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    RT @BBCBreakfast: "This is what I want my mission in life to be" Paris Hilton speaks to #BBCBreakfast about being restrained in school as…
    Détails
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    This is EPIC AF! 😍🙌 @ThankYouX https://t.co/4cEOauIIfn
    Détails