• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Affaire Christophe Girard : Anne Hidalgo réagit à son retrait politique

Affaire Christophe Girard : Anne Hidalgo réagit à son retrait politique
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

C’est une affaire qui n’en finit plus de faire parler dans les médias. Le conseiller de Paris et ex-adjoint à la culture d’Anne Hidalgo Christophe Girard a annoncé son retrait politique après l’ouverture d’une enquête pour "viol par personne ayant autorité". La maire de Paris a réagi à cette décision.

Tout débute avec l’affaire Gabriel Matzneff en janvier dernier suite à la publication du livre de Vanessa Springora intitulé "Le Consentement". Elle révèle alors avoir eu une relation avec l’écrivain quand elle avait 14 ans et lui 50. En juillet dernier, la polémique reprend lorsque Christophe Girard, adjoint à la mairie de Paris, annonce sa démission. Une suspension demandée par le Groupe écologiste, membre de la majorité municipale, pour les "liens" que l’homme politique entretiendrait avec Gabriel Matzneff accusé de pédophilie. Christophe Girard avait été entendu par la justice en mars dernier entant que "témoin dans l’enquête pour viols sur mineurs visant l’écrivain", révélait BFM. Alors qu’il reçoit le soutien d’Anne Hidalgo via Twitter, l’homme politique est rattrapé par une nouvelle affaire.

La Maire de Paris change de ton

Le New York Times publie dimanche 16 août le témoignage d’Aniss Hmaïd, un homme de 46 ans qui dit avoir rencontré Christophe Girard à Hammamet, en Tunisie, à la fin des années 80. Il déclare avoir été agressé sexuellement à plusieurs reprises alors qu’il avait 15 ans. À la suite de cet article, le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "viol par personne ayant autorité". À la suite de ça, Christophe Girard a annoncé dans un communiqué son retrait le temps de l’enquête préliminaire. Il reste élu au Conseil et au conseil municipal du 18e arrondissement.

Sur Twitter, Anne Hidalgo a réagi à ce retrait mardi 18 août et elle change de ton. "Je me satisfais de l’enquête préliminaire qui s’ouvre et qui permettra à la victime de s’exprimer, de participer à la manifestation de la vérité compte tenu de la gravité des faits reprochés à Christophe Girard", écrit la maire de Paris. Dans un deuxième tweet, elle réaffirme son soutien "indéfectible à toutes les victimes de viols et d’agressions sexuelles". Elle indique qu’elle sera "toujours à leur côté".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Luc Reichmann : sa tendre déclaration à sa femme pour un évènement spécial https://t.co/VWNMhyYYxZ https://t.co/8WIrhIiQgV
    Détails
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Prince Philip hospitalisé : les nouvelles peu rassurantes sur son état de santé https://t.co/iZILG6gtzS https://t.co/mawo9tfOL8
    Détails
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Nicolas Sarkozy condamné dans l'Affaire des "écoutes" : Carla Bruni dénonce une "injustice" https://t.co/qempTvTuPx https://t.co/Wncfmp1Ebf
    Détails