• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell arrêtée, le FBI met la pression sur le prince Andrew

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell arrêtée, le FBI met la pression sur le prince Andrew
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 2 juillet, le FBI a annoncé l'arrestation de Ghislaine Maxwell, accusée d'être la principale rabatteuse du prédateur sexuel Jeffrey Epstein. Cette décision pourrait engendrer la chute du prince Andrew, déjà impliqué dans l'affaire.

C'est une affaire qui secoue l'Amérique depuis plusieurs années maintenant. En 2019, le scandale Jeffrey Epstein éclatait. Le riche homme d'affaire a été accusé par pléthore de jeunes femmes d'avoir abusé d'elles. Placé derrière les barreaux en attendant son procès, le milliardaire qui a eu une relation avec Lady Diana, s'est suicidé dans sa cellule le 10 août 2019. Mais ce n'est pas pour autant que l'histoire a été classée. Le FBI s'intéresse aujourd'hui à Ghislaine Maxwell. Âgée de 58 ans, la Britannique est accusée d'être la rabatteuse de Jeffrey Epstein. Le tribunal fédéral du district sud de New-York déclare qu'elle "a assisté, facilité, et contribué aux abus perpétrés sur des jeunes filles mineures par Jeffrey Epstein, en l’aidant, entre autres, à recruter, préparer et finalement abuser de ses victimes (…), certaines ayant juste 14 ans".

Le prince andrew attendu à la barre 

Cette arrestation risque une nouvelle fois de mettre à mal plusieurs personnes impliquées dans cette sombre affaire. C'est le cas notamment du prince Andrew, le frère de Charles. Déjà pointé du doigt dans cette histoire, il avait dû quitter ses fonctions officielles et son mariage de sa fille Béatrice d'York a même été repoussé. Muré dans le silence depuis plusieurs semaines, son témoignage est extrêmement attendu par le FBI car il pourrait faire basculer le procès. La procureure générale des États-Unis Audrey Stauss a profité d'une conférence de presse pour interpeller le prince Andrew pour qu'il vienne témoigner. "Si le prince Andrew vient nous parler, il sera le bienvenu. Nous aimerions bénéficier de son témoignage. [...] Nos portes restent ouvertes, comme nous l'avons déjà déclaré", sans en dévoiler plus sur l'implication de ce dernier dans l'affaire.

Le FBI n'est pas en mesure de l'obliger à témoigner et le gouvernement britannique et ses avocats lui ont formellement déconseiller de se rendre volontairement aux États-Unis.

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    Check out the items that I’ve added to my #KardashianKloset ✨ https://t.co/ipcjzvu0o6
    Détails
  • 05 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Donald Trump : voici pourquoi le chanteur Neil Young porte plainte contre lui https://t.co/ryhP94ho5J https://t.co/58SLQi4dfN
    Détails
  • 05 aoû Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @DUALIPA: bromance https://t.co/fJasjQD0Si
    Détails