• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Affaire Fillon : l’enquête est élargie à "escroquerie aggravée, faux et usage de faux"

Affaire Fillon : l’enquête est élargie à "escroquerie aggravée, faux et usage de faux"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Selon les informations du Monde, l’affaire Fillon prendrait une nouvelle ampleur. Le parquet national financier (PNF) aurait étendu l’enquête sur Penelope et François Fillon sur un nouveau fait d’accusation, "escroquerie aggravée, faux et usage de faux", jeudi 16 mars dernier. Non Stop People vous en dit plus.

L’enquête sur le couple Fillon était initialement ouverte pour "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquement aux obligations déclaratives". Désormais, les juges d’instruction vont devoir traiter deux nouveaux chefs d’accusation : "escroquerie aggravée, faux et usage de faux". En cause, une deuxième perquisition réalisée ce mois-ci à l’Assemblée nationale après une première effectuée le 31 janvier dernier. De nouveaux documents signés de la main de Penelope Fillon qui seraient en réalité de faux documents réalisés à la va-vite dans le but de justifier les contrats de travail qu’elle aurait eu en tant qu’assistante parlementaire de son mari lorsque celui-ci était député.

Penelope Fillon convoquée le 28 mars

L’avocat de François Fillon, Pierre Cornut-Gentille, a déclaré au Monde être "indigné des fuites dans la presse" alors que la convocation de Penelope Fillon dans le cadre de sa mise en examen se rapproche puisque la mère de famille est attendue par les enquêteurs le 28 mars prochain. En dehors de l’affaire des emplois fictifs que le vainqueur de la primaire de la droite et du centre aurait donné sa femme et à ses enfants, ce dernier va également devoir répondre des fameux costumes qu’un de ses amis lui aurait offerts puisque le parquet a ouvert une enquête sur le sujet. Par ailleurs, Le Canard Enchaîné va publier mercredi de nouvelles accusations concernant le candidat à l’élection présidentielle. L’article de l’hebdomadaire satirique stipulera que François Fillon aurait touché pas moins de 50 000 dollars pour organiser une réunion entre Vladimir Poutine, le PDG de Total et le milliardaire libanais Fouad Makhzoumi.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 sep Non Stop People @NonStopPeople
    .@TPMP diffusera les premières images du match #PSGBayern ! https://t.co/6adSsPXy5f https://t.co/TghHu8JVRj
    Détails
  • 26 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    @narcicismo So happy to follow you and see your tweets!
    Détails
  • 26 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Sous l'oeil de @MaximeGueny , @kelly_vedovelli et @Mdelormeau dansent ensemble ! @TPMP https://t.co/XVHxq9h2bz https://t.co/avkfidvQHI
    Détails