Politique

Albert de Monaco ne veut "pas connaître le sexe" des jumeaux

Albert de Monaco ne veut "pas connaître le sexe" des jumeaux
  • A-
  • A+

Le prince Albert II de Monaco s’est confié à « Monaco Matin », mercredi, et a évidemment évoqué l’arrivée prochaine de jumeaux dans la famille princière. Il a déclaré qu’il ne voulait pas connaître le sexe de ses futurs enfants, et que ces derniers étaient attendus pour la mi-décembre.

Le prince Albert de Monaco et Charlène participent ce mercredi aux célébrations de la Fête nationale monégasque, ce mercredi. La famille princière a assisté dans la matinée à une messe solennelle d'action de grâce en la Cathédrale de Monaco, l’occasion de symboliser l'attachement de l'Etat à la foi catholique. Le prince Albert II était présent avec ses deux sœurs, les princesses Caroline et Stéphanie. En revanche, Charlène de Monaco, qui attend des jumeaux, n’a pas assisté à la messe. En revanche, elle a bien fait une apparition, comme chaque année, au balcon du palais princier. « Elle est sereine, mais je tiens à ce qu'elle se ménage pour que tout se passe au mieux », a déclaré le prince Albert dans une longue interview à « Monaco Matin ».

LA NAISSANCE DES JUMEAUX PRÉVUE AUTOUR DU 15 DÉCEMBRE

Lors de cet entretien, Albert de Monaco a évoqué l’arrivée prochaine de jumeaux dans la famille princière. Ils sont attendus pour la mi-décembre, « aux alentours de Noël. Mais comme il s'agit d'une grossesse gémellaire, elle aura certainement lieu une dizaine de jours avant. » Et si Charlène de Monaco connaît certainement le sexe de ses futurs enfants, le prince Albert préfère garder la surprise : « La princesse le sait certainement mais elle joue le jeu. Elle garde le secret, comme je lui ai demandé. Vous savez, on n'a pas souvent l'occasion d'avoir des surprises aussi agréables, dans la vie. Voilà pourquoi je préfère ne pas connaître le sexe des bébés avant la naissance. » Il a également répondu aux questions sur son futur héritier : « En cas de jumelles ou de jumeaux, ce sera la première ou le premier qui verra le jour. Dans le cas d'un garçon et d'une fille, ce sera le garçon. Dans le cas de jumelles, et si un garçon venait agrandir notre famille par la suite, c'est à lui que reviendrait le titre de prince héréditaire. » Les Monégasques auront l’occasion de fêter l’agrandissement de la famille princière : « Il y aura un jour férié pour tous les travailleurs de la principauté » après le retour de Charlène de Monaco et de ses enfants au palais princier.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people 1
Par Svati | le Mercredi 19 Novembre - 13:46
Chance à saisir
Je ne comprends pas qu'en ce début de 21e siècle, Albert de Monaco ne saisisse pas l'opportunité qui lui est donnée de moderniser la constitution de la principauté, en instituant l'égalité entre filles et garçons pour l'accession au trône. En montrant qu'il respecte les femmes, il donnerait l'exemple aux États taxés d'obscurantisme.
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 07 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Merci à @OmarSy pour ce carton! Et merci à vous et merci aussi pour les enquêtes avec 612000 tels ! Très bon départ ! Bravo Isa et capucine

    Détails
  • 07 déc Justin Bieber @justinbieber

    RT @justinbieber: #AmexPresale for #PurposeTour stadiums up now thru 12/8 for @AmericanExpress Card Members https://t.co/XAS9DG0m58

    Détails
  • 07 déc Justin Bieber @justinbieber

    Thank you

    Détails