• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Amal Alamuddin : menacée d’arrestation en Egypte !

Amal Alamuddin : menacée d’arrestation en Egypte !
  • A-
  • A+
Partager Google+

Amal Alamuddin qui s’est récemment mariée à Georges Clooney est une brillante avocate. Mais cette dernière aurait été trop loin pour la justice égyptienne. Sur le fil du rasoir, Amal Alamuddin risque la prison.

Le 27 septembre dernier, Georges Clooney et Amal Alamuddin se sont dit oui dans la romantique ville de Venise. Célibataire depuis de nombreuses années, Georges Clooney avait pris tout le monde de court en passant la bague au doigt de l’élue de son cœur.

Si Amal Alamuddin est donc devenue en quelques jours la femme qui a réussi à passer la corde au cou de Georges Clooney, la belle brune n’était pas pour autant une inconnue. En effet Amal Alamuddin est une avocate spécialisée en droit international. Cette dernière avait même assuré la défense de Julian Assange, lors de l’affaire Wikileaks.

Mais aujourd’hui ce n’est pas à cause de cette affaire qu’Amal Alamuddin se retrouve dans une malencontreuse position.

« Ils nous ont dit : Est-ce que ce rapport critique l'armée, la justice ou le gouvernement ? »

L’affaire remonte à février dernier. Amal Alamuddin était alors en charge de la défense de Mohamed Fadel Fahmy, un journaliste égypto-canadien emprisonné suite à des suspicions de soutien à l’organisation des Frères Musulmans.

Amal Alamuddin, en véritable pointure du barreau avait alors prévu de dévoiler un rapport sur l’indépendance de la justice égyptienne. Mais au moment de sortir ce rapport, la belle brune affirme avoir reçu de vives menaces d’arrestation.

Récemment interrogée par nos confrères de The Guardian, Amal Alamuddin raconte ce fâcheux épisode.

« Au moment de sortir ce rapport, il nous a d'abord été interdit de le publier au Caire. Ils nous ont dit : Est-ce que ce rapport critique l'armée, la justice ou le gouvernement ? Nous avons répondu que oui. Ils ont répliqué : Eh bien, vous risquez une arrestation. »

Malgré l’interdiction égyptienne, ce rapport avait tout de même été publié le 10 février dernier en Angleterre.

« Eh bien, vous risquez une arrestation. »

Alors que Mohamed Fadel Fahmy et les deux autres journalistes d’Al Jazeera sont toujours détenus à la prison du Caire, ces derniers se sont vu attribuer des peines de prison allant de 7 à 10 ans de prison.

Mais ce jeudi 1er janvier, l’affaire a été relancée, puisque la Cour de Cassation égyptienne a accepté le renvoi en appel de la décision.

Toujours aussi remontée envers la justice égyptienne, Amal Alamuddin s’est aussi exprimée concernant ce nouveau volet de l’affaire.

« Le nouveau procès va se dérouler sur les même bases, cela ne signifie pas grand-chose finalement. Je ne vois pas comment l’accusation publique peut agir différemment au cours d’un nouveau procès, même si les juges sont nommés correctement cette fois-ci. Je ne vois pas comment ils peuvent s’arranger avec le manque de preuves. Malheureusement, nous devons aboutir à la conclusion que nous ne pouvons faire confiance à ces tribunaux égyptiens pour parvenir à un verdict équitable et rapide. »

Très engagée, Amal Alamuddin reste donc toujours sous le coup d’une éventuelle arrestation en Egypte.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc KATY PERRY @katyperry
    🇦🇷 BUENOS AIRES 🇦🇷 Welcome @laliespos to #WITNESSTHETOUR. Tickets are at https://t.co/VNXmphRhJe https://t.co/ADTPLPpRCD
    Détails
  • 18 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Enooorme #TPMP avec La Team Et monsieur @CDechavanne 👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Maëva Coucke a-t-elle triché pour remporter #MissFrance2018 ? Geneviève de Fontenay s'interroge… https://t.co/JNgGDaccOt
    Détails