• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Amal Clooney furieuse contre Boris Johnson, elle prend une décision radicale

Amal Clooney furieuse contre Boris Johnson, elle prend une décision radicale
  • A-
  • A+
Partager Google+

Amal Clooney a décidé de prendre une décision difficile. L’épouse de George Clooney a annoncé sa démission de ses fonctions d’envoyée spéciale du Royaume-Unis pour la liberté de la presse, et a fait part de sa colère contre Boris Johnson. Non Stop People vous en dit plus.

C’est avec une grande surprise que les internautes ont appris ce vendredi 18 septembre que l’avocate Amal Clooney a décidé de démissionner de son rôle d’envoyée spéciale du Royaume-Unis pour la liberté de la presse, poste qu’elle avait accepté en 2019. L’épouse de George Clooney a adressé une missive à Dominic Raab, secrétaire d’état des Affaires étrangères, dans laquelle elle explique les raisons de son départ. Et visiblement, la cause de sa colère n’est autre que Boris Johnson. Le gouvernement britannique a décidé de revenir sur un point particulier du Brexit qui concerne les dispositions prises pour protéger l’Irlande. Une manoeuvre qui pourrait mettre en péril la paix entre le sud et le nord du pays. Et si les Européens ont demandé un retrait de la mesure d’ici trois mois, Amal Clooney a pris une toute autre décision.

Le coup de gueule d’Amal Clooney

Amal Clooney a donc pris la décision de démissionner de son poste : "Il est devenu intenable pour moi, en tant qu'envoyée spéciale, d'appeler les autres Etats à respecter et appliquer leurs obligations internationales pendant que le Royaume-Uni déclare ne pas avoir l'intention de le faire. Il est lamentable que le Royaume-Uni dise son intention de violer un traité international signé par le Premier ministre il y a moins d'un an. Cela pourrait encourager les régimes autocratiques à violer le droit international avec des conséquences dévastatrices dans le monde entier". Une décision qui a été saluée par le dirigeant travailliste Sir Keir Starmer  : "Je connais Amal, c’est une avocate de premier ordre. Je ne suis pas surpris qu'elle ait démissionné car, comme d'autres, elle a conclu qu'il y avait un conflit entre une violation du droit international - sur laquelle le gouvernement semble déterminé - et notre réputation en tant que pays dans le monde qui respecte la primauté du droit".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 oct Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Kelly Vedovelli en colère contre Laura Laune https://t.co/RT2Vl1Vy6W https://t.co/2h887fq9Jm
    Détails
  • 27 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Êtes-vous prêts pour un éventuel reconfinement ?
    Détails
  • 27 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Les 12 coups de midi : pourquoi Valérie Bègue est furieuse contre l'émission https://t.co/uIvW4DqEUE https://t.co/jfoS5JeD5x
    Détails