• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Angelina Jolie en Irak : elle rencontre les habitants de Mossoul

Angelina Jolie en Irak : elle rencontre les habitants de Mossoul
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Samedi 16 juin dernier, la star hollywoodienne s’est rendue sur le terrain, en Irak, dans la ville de Mossoul, pour témoigner de l’horreur de l’après-guerre contre Daesh. Angelina Jolie, qui est à l'affiche de Mr et Mrs Smith ce lundi 18 juin sur W9, souhaite se servir de sa visite de Mossoul pour sensibiliser. Non Stop People vous en dit plus.

Le 11 juillet 2017, la déclaration franco-allemande sur la libération de la ville de Mossoul de l'emprise de Daesh soulageait le peuple irakien. C’est un an après qu’Angelina Jolie décide de visiter la ville, en ruines et dans un état d’après-guerre désastreux. L’actrice américaine, vêtue d’un gilet pare-balles, s’exprime à l’AFP sur ce qu’elle découvre : "C'est la pire dévastation que j'ai vue de toutes mes années au sein du HCR. Ces gens ont tout perdu, et le traumatisme et les pertes qu'ils ont subies sont sans précédent. Ils vivent ici seuls et n'ont que très peu de soutien. Ils se reconstruisent à mains nues, ils bougent les pierres à mains nues. Il y a encore des corps dans les décombres. Certains ont des membres de leur famille ici, et ne peuvent pas les déplacer". L'ex-femme de Brad Pitt est visiblement émue par ce qu’elle voit, mais ne souhaite pas en rester à de simples apitoiements.

L’actrice hollywoodienne souhaite faire passer un message important

L’ambassadrice du HCR, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, espère que sa visite de Mossoul va sensibiliser les organisations internationales et le monde entier sur l'ampleur que prennent conflits et guerres sur des villes comme Mossoul. Angelina Jolie déclare lors d’une conférence de presse à Domiz le 17 juin, dans le Kurdistan irakien : "J'espère que cette année, à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés (le 20 juin), nous allons trouver la force (...) d'avancer vers une nouvelle ère de prévention des conflits et de réduction de l'instabilité, plutôt que d'agir simplement sur leurs conséquences". L’actrice souhaite par ailleurs éveiller les consciences et souligner le manque d’aides et de ressources que reçoivent les populations victimes de guerre. Elle prend notamment l’exemple du camp de Domiz, où de nombreux réfugiés provenaient de Syrie : “Quand l'UNHCR en Syrie n'a obtenu que 50% des fonds requis et seulement 17% cette année, cela a des conséquences humaines terribles. Il ne faut pas se faire d'illusions". Ce n'est pas la première fois que l'actrice internationale se rend sur des ruines causées par la guerre. L'actrice espère que ses visites s'amoindriront et que les grandes organisations internationales pourront à l'avenir prévenir le conflit plutôt que d'essayer de le guérir.

Par Loane Nader

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Vous kiffez ? #balancetonpost on revient avec le match vegan/ boucher , un naturiste nous explique son mode de vie… https://t.co/fCqCrc0C5m
    Détails
  • 22 sep P!nk @Pink
    SO freakin honored to be nominated at the 2018 @AMAs! ❤️ Here’s where you can vote: https://t.co/iOZ6z1A4KC @Pink F… https://t.co/7nhLtROqpM
    Détails
  • 21 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour vos messages ! Ça me touche ❤️❤️❤️ et envoyer vos réactions avec le #BTP 🙌🙌🙌 à tout de suite 😘
    Détails