• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti : Première défaite face à Paris Match au tribunal

Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti : Première défaite face à Paris Match au tribunal
  • A-
  • A+
Partager Google+

En faisant sa Une sur la relation amoureuse d'Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg début septembre, Paris Match s'est attiré les foudres des deux anciens ministres. Ils ont décidé d'attaquer le magazine en référé (c'est-à-dire en urgence) pour atteinte à la vie privée. Le tribunal vient de rejeter cette demande, les obligeant à "assigner au fond", ce qui les entraîne dans une procédure de plusieurs mois.

Début septembre, Paris Match affichait en couverture une photo volée d’Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg et titrait « Love story à San Francisco ». La rumeur d’une liaison entre les deux anciens ministres avait déjà été lancée discrètement fin août par Philippe Bouvard dans son émission Allô Bouvard sur Europe 1 : «  Elle est partie de sa propre volonté (du Gouvernement Valls II, ndlr). Il semblerait que c’est par solidarité amicale avec Arnaud Montebourg en compagnie duquel elle aurait été vue durant les vacances. »

Procédures d’urgence

Il fallait s’y attendre, cette Une n’a pas du tout plu aux principaux intéressés qui ont immédiatement décidé d’attaquer le magazine en référé, c’est-à-dire en procédure d’urgence, évoquant une atteinte à la vie privée.  Mais, Me Marie-Christine de Percin, l’avocate de Paris Match a insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une information légitime notamment lorsque l’on prend en compte le contexte politique dans lequel ils ont quitté ensemble le gouvernement de Manuel Valls quelques semaines plus tôt.

Ainsi, le juge Thomas Rondeau a déclaré que « les conséquences d'un lien personnel entre deux ministres, à l'occasion de leur départ simultané et très récent du gouvernement, représentent un sujet d'intérêt général en rapport avec l'actualité, pouvant justifier la révélation d'une relation, en raison du droit à l'information et du principe de la liberté d'expression ».

Toutefois, le juge a souligné que cet argument a été dénoncé par Aurélie Filippetti lors d’un entretien accordé à Mediapart. Elle pointait en effet du doigt « le caractère machiste de l'argumentation liant sa relation privée et ses choix politiques ».

Enfin, l’avocate du magazine a également présenté au juge Alain Bourla l’article du Républicain Lorrain sur la venue du couple au 37e Festival du Film Italien de Villerupt. Il a estimé qu’il s’agit là d’une « contestation sérieuse de l'existence du préjudice moral aggravé » et que « les atteintes invoquées par Arnaud Montebourg n'apparaissent pas caractérisées avec l'évidence requise en référé »

Procédures sur le fond

Les référés d’Aurélie Filippetti et d’Arnaud Montebourg ont donc été rejetés par les deux juges qui ont reconnu le sérieux des contestations du magazine et considéré qu’il n’y avait « pas lieu à référé ». Cela signifie donc que ces derniers ne reconnaissent pas le caractère urgent des plaintes des deux anciens ministres, mais Paris Match n’est pas sorti d’affaire pour autant.

En effet, l’avocat d’Aurélie Filippetti Maître Patrick Maisonneuve, et Maître Vincent Toledano, celui d’Arnaud Montebourg, ont tous deux indiqués que leurs clients comptaient « assigner au fond » le magazine. Cette procédure devrait prendre plusieurs mois.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Loving my new @Velvet_Magazine cover. ❤ https://t.co/6FgEYwViUN
    Détails
  • 13 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Thank you! @brookesimpson and I are ready for the big finale! https://t.co/cgvk8XJMR9
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @TeamKanyeDaily: MIAMI - 3 NE 29th Street. #YeezySeason6 https://t.co/AIVTudum6W
    Détails