• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Benjamin Griveaux : pourquoi sa nouvelle mission peut le mettre dans l'embarras

Benjamin Griveaux : pourquoi sa nouvelle mission peut le mettre dans l'embarras
  • A-
  • A+
Partager Google+

Cinq mois après le scandale de sa sextape, Benjamin Griveaux est de retour à l'Assemblée nationale. L'ancien porte-parole du gouvernement vient d'ailleurs de se voir confier une nouvelle mission à l'acronyme plutôt évocateur. De quoi lui rappeler quelques mauvais souvenirs des derniers mois durant lesquels il a fait les gros titres à cause d'un scandale sexuel..

Après avoir tenté de se faire oublier pendant quelques mois, Benjamin Griveaux vient de signer son grand retour au travail. Le 3 juin dernier, l’homme politique a en effet brillé par sa présence à l’Assemblée Nationale. Comme le révèlent nos confrères de L’Opinion, Benjamin Griveaux va d’ailleurs avoir une place importante sur le devant de la scène politique puisqu’il s’est vu confier une nouvelle mission. Le mari de Julia Minkowski va en effet intégrer la "base industrielle et technologique de défense" dont l’acronyme est la BITD.

Benjamin Griveaux à nouveau moqué ? 

Un acronyme plutôt évocateur qui lui avait valu une énième blague un peu grasse de l’un de ses confrères… et qui a en effet de quoi faire sourire puisque Benjamin Griveaux a récemment été au cœur d’un scandale sexuel qui a fait grand bruit. Le 14 février dernier, le site Pornopolitique, créé par l’activiste russe Piotr Pavlenski dévoilait en effet des images à caractère pornographique mettant en scène Benjamin Griveaux. Des photos sexuelles envoyées à une jeune étudiante de 29 ans prénommée Alexandra de Taddeo… À la suite de la divulgation de ces clichés intimes, Benjamin Griveaux avait d’ailleurs été forcé de retirer sa candidature à la mairie de Paris et avait rapidement été remplacé par Agnès Buzyn.

Pour éviter toute mauvaise blague et tout mauvais jeu de mots avec l’acronyme cité plus haut, la commission de la défense va modifier cette appellation et baptiser la mission "Base Industrielle de Souveraineté de la Défense". Un réel soulagement pour Benjamin Griveaux qui entend retrouver une vie normale après avoir été l’homme le plus pointé du doigt dans tout l’Hexagone il y a quelques mois.


 

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    🥺 https://t.co/g7nuGXkH3V
    Détails
  • 22 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    🥰Thank you Katie💕 https://t.co/SPgS4OlZB4
    Détails
  • 22 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    Love @ddlovato so much, such a kind, amazing & true friend.🥰 https://t.co/6Odl5ib7Uf
    Détails