Politique

Bernard-Henri Lévy : Sa vérité sur son voyage polémique en Tunisie

Bernard-Henri Lévy : Sa vérité sur son voyage polémique en Tunisie
  • A-
  • A+

Bernard-Henri Lévy vient d'accorder un entretien exclusif au Point pour mettre fin aux polémiques entourant son voyage en Tunisie. Accueilli par des manifestants hostiles lors de son arrivée à l'aéroport vendredi soir, BHL les présente comme "quelques dizaines d'islamistes, ou peut-être d'exilés kadhafistes". Non Stop People vous en dit plus.

Ce matin, nous vous expliquions que Bernard-Henri Lévy s’était rendu en Tunisie vendredi soir. A son arrivée à l’aéroport de Tunis-Carthage, il avait été accueilli par des dizaines de manifestants en colère qui lui demandait de « dégager ». Son très court séjour dans le pays a engendré de nombreuses rumeurs et provoqué la colère sur les réseaux sociaux et des commentaires violents à son égard.

Il n’en fallait pas plus pour que le journal Le Point décide d’interroger le principal intéressé et publie sur son site internet une interview exclusive de Bernard-Henri Lévy. L’article promet donc « La vérité sur le voyage de BHL en Tunisie ». Le compagnon d’Arielle Dombasle ne s’attendait pas à ce que son voyage prenne de telles proportions. Bernard-Henri Lévy n’est pas tendre avec les manifestants qui l’ont accueilli à son arrivée à l’aéroport qu’il présente comme « quelques dizaines d'islamistes ou, peut-être d'exilés kadhafistes » qui « s'indignaient de voir un "sioniste" (sic) poser son sale pied sur le sol du pays ».

En ce qui concerne les rumeurs qui ont entouré sa venue en Tunisie, Bernard-Henri Lévy, les réfute toutes expliquant qu’il venait rencontrer « des amis libyens sortis exprès de Tripoli, Benghazi, les villes du Djebel Nefousa, Misrata, Zaouia, afin de poursuivre en terrain neutre, et avec [lui], le dialogue de réconciliation nationale ».

Ces rumeurs, celui qui avoue prendre de la drogue pour retrouver l’inspiration les trouve en fait plutôt drôles : « Tout ça est à se tordre de rire. Mais, en même temps, je n'ai pas tellement envie de rire. Car ce qui se passe en Tunisie est, par ailleurs, tellement important - tellement beau et tellement important - qu'on est triste de voir des braillards, ou des gens sérieux, mais devenus dingues, partir dans ce genre de délires et salir ce que les démocrates tunisiens ont tant de peine à construire. »

Enfin, comme à son habitude, Bernard-Henri Lévy en profite pour mettre en avant le rôle qu’il a joué dans le printemps arabe. « J'ai été parmi les premiers, en janvier 2011, à saluer l'héroïsme de ce peuple, qui, en solidarité avec un petit marchand de Sidi Bouzid immolé par le feu, s'insurgeait contre un pouvoir que l'on pensait invincible. Et je me souviens avoir relayé, à l'époque, les appels à "hacker" les sites officiels de Ben Ali ! » rappelle-t-il.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people 1
Par plotin | le Jeudi 06 Novembre - 20:29
Indélicatesse
le paysage politique a changé depuis la révolution des tunisiens . les agressions contre Ghaza et l'implication d'Israel dans tous les troubles sans cesse en augmentation à travers les quatre coins du monde en plus de l'islamophobie révélés à chaque jour par tout un chacun font que la réaction des tunisiens est légitime
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    C'est parti pour les poteaux ! #KohLanta https://t.co/7bfwKvKKzL

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Il y a deux types de personne dans ce monde #KohLanta https://t.co/nw0uSXwQlv

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Qui voulez-vous voir gagner #KohLanta

    Détails