• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Bernard Tapie perquisitionné : son échange musclé avec la police

Bernard Tapie perquisitionné : son échange musclé avec la police
  • A-
  • A+
Partager Google+

Bien que malade, Bernard Tapie a fait preuve de beaucoup de répartie ce mercredi 17 mars 2021 en voyant la police belge débarquer à son hôtel particulier parisien situé dans le 7e arrondissement. Non Stop People vous donne plus de précisions.

Depuis plus de trois ans maintenant, Bernard Tapie se bat contre un double cancer. En effet, l’homme d’affaires de 78 ans est atteint d’un cancer de l'estomac et de l'oesophage qui a ensuite métastasé aux poumons. Il y a quelques mois, alors qu’il avait été annoncé mort par erreur à deux reprises, Bernard Tapie semblait au plus mal. Son état de santé inquiétait fortement. "Je suis au plus mauvais point que j'ai connu depuis trois ans. De janvier jusqu'à juin, grâce à un traitement expérimental, mes tumeurs avaient baissé de 70%. Et puis je me suis senti pas bien du tout au début de l'été. On a fait un scanner et là, 20% de nouvelles tumeurs et mes anciennes avaient doublé", confiait Bernard Tapie en décembre dernier dans "Sept à Huit" sur TF1.

"Ouvrez ou on défonce la porte"

Décidément, les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour l’ancien propriétaire de l’Olympique de Marseille. Ce vendredi 19 mars 2021, Le Point nous apprend que deux des domiciles de Bernard Tapie ont été perquisitionnés par la police belge deux jours plus tôt. En effet, mercredi matin, Bernard Tapie a eu la surprise de découvrir la police belge débarquer à son hôtel particulier parisien situé dans le 7e arrondissement. Ces derniers sont venus pour "saisir des documents concernant les actifs, la gestion et les comptes de la société de droit luxembourgeois SREI, filiale de GBT Holding du groupe Bernard Tapie", précise Le Point. L’échange a été musclé entre Bernard Tapie et les enquêteurs. "Ouvrez ou on défonce la porte", ont menacé les policiers. Bernard Tapie, avec la répartie qu’on lui connaît, n’a pas hésité à répondre : "Défoncez-la si vous voulez". Mandatés par un juge belge, les policiers ont fini par entrer dans le domicile parisien de Bernard Tapie. Au même moment, une autre équipe d'enquêteurs accompagnée du procureur royal de Liège font irruption dans la villa tropézienne de l’homme d’affaires. "Après une journée de perquisition dans les deux résidences du couple Tapie, aucun document, aucune pièce intéressante, n'a été saisi", résument nos confrères.

Par Matilde A.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Ruquier : Les règles sanitaires non respectées dans son émission ? Des invités racontent… https://t.co/11d6yxfTyG
    Détails
  • 11 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci 🙏♥️♥️♥️ à vous et à @ruquierofficiel https://t.co/He8NRznJOs
    Détails
  • 11 mai Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #morandinilive - Lettre des militaires : une manœuvre de l’extrême droite ? - Y-a-t-il un vrai…
    Détails