• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Brahim Zaibat dévoile les dessous de son selfie avec Jean-Marie Le Pen ! (vidéo)

Brahim Zaibat dévoile les dessous de son selfie avec Jean-Marie Le Pen ! (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

A la veille du second tour des élections régionales en décembre 2015, Brahm Zaibat avait posté un selfie avec Jean-Marie Le Pen afin d’inciter les Français à voter. Hier, lundi 25 janvier, il s’est expliqué sur cette photo buzz sur le plateau du Petit Journal de Canal +. Non Stop People vous en dit plus.

En décembre dernier, à la veille du second tour des élections régionales, Brahim Zaibat créait le buzz. En effet, le danseur postait sur les réseaux sociaux un selfie surprenant. Sur le cliché, il prenait la pose dans un avion, assis sur un siège juste derrière...Jean-Marie Le Pen, lequel était profondément endormi. En légende, Brahim Zaibat en a profité pour faire passer un message : "Mettez-les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! #jadoreça". Depuis, le selfie avait fait le tour de la Toile. Interrogé par Télé Star, l’ancien compagnon de Madonna s’était expliqué : "Cette photo, je l’avais dans mon téléphone depuis plus de deux ans. Je voulais l’utiliser au moment voulu. J’ai pensé que les Régionales étaient le bon moment. J’ai tenu à la sortir pour inciter les jeunes à voter. C’est important pour la France". Depuis, Jean-Marie Le Pen a attaqué en justice Brahim Zaibat, réclamant des excuses et pas moins de 50 000 euros.

"Il ronflait..."

Hier, lundi 25 janvier, celui qui estimait que Loïc Nottet, grand gagnant de Danse avec les stars saison 6, avait été avantagé par la production était invité sur le plateau du Petit Journal. A cette occasion, Yann Barthès l’a questionné sur ce fameux selfie. Sur le plateau de Canal +, le danseur a alors évoqué la demande de Jean-Marie Le Pen, assurant qu’il ne "pourrait pas" la satisfaire : "De toute façon je ne les ai pas (les 50 000 euros, ndlr)". Dans la foulée, Brahim Zaibat -qui racontait avoir été confondu avec Zebda par Valérie Trierweiler- a expliqué sa démarche : "Personnellement, je ne suis pas du tout politique. J’ai grandi dans les quartiers à Lyon. C’est quelque chose qui est là depuis très longtemps. Et malheureusement, on est arrivé à un moment très critique". Et d’ajouter : "Le FN pouvait passer au pouvoir, pour moi -et je pense comme pour beaucoup de personnes ici- c’est quelque chose qu’il n’est pas possible de faire si on veut garder notre France comme elle est". Enfin, alors qu’il aurait pu tenter de dialoguer avec le père de Marine Le Pen, Brahim Zaibat a expliqué : "Il ronflait... (...) Après ils ont été escorté et je suis rentré chez moi".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    💋❤️💋❤️ https://t.co/hpKszjYOIP
    Détails
  • 18 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Hi!!! https://t.co/VsQgmwHytw
    Détails
  • 18 déc Paris Hilton @ParisHilton
    I have been so fortunate to follow in their footsteps & create my own path to lead me to the successful businesswom… https://t.co/tYZuQKay2i
    Détails