• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Brigitte Macron insultée au Brésil, sa fille Tiphaine Auzière monte au créneau

Brigitte Macron insultée au Brésil, sa fille Tiphaine Auzière monte au créneau
  • A-
  • A+
Partager Google+

Les insultes visant sa maman, Tiphaine Auzière ne les tolèrera pas. Dans une vidéo publiée sur Twitter, vendredi 6 septembre, la fille de Brigitte Macron a dénoncé la misogynie du gouvernement brésilien. Un message coup de poing. Non Stop People vous en dit plus.

Un acharnement. Depuis plusieurs jours, Brigitte Macron est la cible des moqueries incessantes du gouvernement brésilien. La Première dame a été taclée sur son physique par un ambassadeur du tourisme brésilien, par le ministre de l’Economie du pays, mais aussi par son président, Jair Bolsonaro. Tandis que les Brésiliens avaient lancé le hashtag "#DesculpaBrigitte", en soutien à l’épouse d’Emmanuel Macron, certaines personnalités sont aussi montées au créneau. Parmi elles, Paulo Coelho, Catherine Deneuve, Valérie Pécresse ou encore Valérie Trierweiler. Sur Twitter, vendredi 6 septembre, cette dernière a même qualifié de "pitoyable" le ministre de l’Economie brésilien. "Ce pauvre type n’est qu’un pignouf comme son président", a-t-elle écrit.

"On balance nos misos"

Une personne a notamment été très touchée par les affronts visant Brigitte Macron : sa fille, Tiphaine Auzière. Dans la soirée du vendredi 6 septembre, elle s’est emparée du réseau social à l’oiseau bleu pour soutenir sa maman et lancer un message coup de poing dans une vidéo. En légende, un nouvel hashtag : "#BalanceTonMiso". "Nous sommes en 2019 et des responsables politiques ciblent une femme publique sur son physique. Ça existe encore me direz-vous, et oui !", lance d’abord Tiphaine Auzière, en brandissant un article relayant les propos du ministre de l’Economie brésilien. Si elle ne veut pas "donner de leçon à l’international", c’est parce qu’elle estime que "la France n’a pas toujours été exempte de tout reproche".

Elle rappelle ensuite quelques polémiques ayant touché l’Hexagone. "On se rappelle des épisodes de 2012 et 2013 lorsqu'à l'Assemblée Nationale, une femme est jugée parce qu'elle porte une robe un peu trop fleurie ou encore qu'un parlementaire fait la poule pendant qu'une de ses collègues intervient", se remémore-t-elle, en se souvenant de Cécile Duflot et de Véronique Massonneau. "La femme est l’avenir de l’homme" cite ensuite Tiphaine Auzière. Et de poursuivre : "Investissons-nous, dans nos familles, dans nos entreprises et dans les urnes, pour que tous ensemble, on balance nos misos". 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Piotr Pavlenski : Ce célèbre gilet jaune à qui il a demandé de l’aide https://t.co/FULNYv4S27 https://t.co/KFtZFpTf8M
    Détails
  • 24 fév Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive 😷Italie : le Coronavirus inquiète ! Le point avec le @drmartineperez 🐮Salon de l…
    Détails
  • 24 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Hervé Bourges, figure des médias français, est mort à l’âge de 86 ans https://t.co/bR7AmLqIU8 https://t.co/38Y61ss4L1
    Détails