• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Ces stars qui boycottent les politiques

Partager Google+
   / 5  
Patrick Bruel
1
Patrick Bruel

Le 18 juin 1995, après que 3 municipalités sont passées entre les mains du FN, Patrick Bruel annule ses concerts dans deux des communes concernées

Lio
2
Lio

En 2002, elle a refusé de se produire sur la scène d’Orange après avoir découvert que son spectacle avait été financé par la municipalité de l’élu Front national Jacques Bompard.

Diam's
3
Diam's

Le Front National a tenté de faire interdire son concert en 2010

Sexion D'Assault
4
Sexion D'Assault

Le groupe a failli être interdit de représentation à Royan en 2013 par Thierry Rogister (tête de liste FN pour ces municipales 2014)

IAM
5
IAM

Le groupe IAM a été interdit de représentation à Orange par Jacques Bompard ( ancien membre du FN) en 2012

  • A-
  • A+

Les relations entre artistes et politiques ont toujours fait couler beaucoup d’encre. Soutiens affichés ou opposants farouches, chanteurs et acteurs s’engagent souvent par leurs déclarations voire leurs actions. Municipales obligent, Non Stop People revient sur les relations houleuses entre les artistes et les partis politiques.

Difficile de parler des relations conflictuelles entre artistes et politiques, sans évoquer le Front National. Le 18 juin 1995, après que 3 municipalités sont passées entre les mains du FN, Patrick Bruel décide d’annuler ses concerts dans deux des communes concernées : Orange et Toulon. Réaction cinglante de Jean-Marie Le Pen : "La ville de Toulon devra se priver des vocalises du chanteur Benguigui", Benguigui étant, on le rappelle, le véritable nom de famille du chanteur. Autre exemple et autre annulation, celle de la chanteuse Lio, qui en 2002 avait refusé de se produire sur la scène d’Orange après avoir découvert que son spectacle avait été financé par la municipalité de l’élu Front national Jacques Bompard. Le neveu du maire avait alors regretté "que les 2.500 personnes venues au concert gratuit de Lio n'aient pas eu la chance de la voir sur scène pour des motifs d'ordre politique". Suite à un accord entre les deux principaux intéressés, Lio n’avait cependant pas payé de frais d’annulation. Plus récemment, c’est Bernard Lavillier, soutien affiché à Jean-Luc Mélenchon, qui a refusé de rencontrer le président de la République actuel François Hollande. "Il faut que ce gouvernement arrête de raconter qu’il va inverser la courbe du chômage d’ici décembre. A quoi bon la "politique fiction" ? Il ne suffisait pas d’être contre Sarkozy pour diriger le pays", a déclaré le chanteur.

A l’inverse ce sont parfois les partis eux-mêmes qui refusent de recevoir certains artistes. En 2010, le Front National avait demandé par le biais de son secrétaire régional en PACA de faire interdire le concert de Diam’s, mais le maire de la ville s’était opposé à cette annulation. Plus récemment en 2013, c’est le groupe Sexion d’Assault qui a failli être interdit de représentation à Royan. Thierry Rogister, tête de liste FN pour ces municipales 2014, qui craignait les débordements, avait tenté de faire annuler le concert. Enfin dernier exemple le groupe IAM qui lui a bien été interdit de représentation à Orange en 2012 par Jacques Bompard, ancien membre du FN, qui jugeait le groupe "sectaire et intolérant".

Et la France n’est pas un cas à part. De nombreux artistes internationaux s’engagent dans le monde entier pour défendre leurs convictions. Le groupe Oasis, par exemple, avait été privé de concert en Chine en 2009 à cause de son soutien au Tibet. Le chanteur Sting, ancien leader du groupe Police avait, quant à lui, refusé d’effectuer une représentation au Kazakhstan en 2011 pour dénoncer le régime en place et les conditions de travail des ouvriers dans le pays. "Les Kazakhs qui travaillent dans le pétrole et le gaz et leurs familles ont besoin de notre soutien et d’une médiatisation internationale sur leur condition dans l’espoir que ça mène à un changement positif", avait alors déclaré le chanteur. Un engagement qui n’est visiblement pas partagé par le chanteur Kanye West qui a donné, en 2011, un concert privé au Kazakhstan à l’occasion du mariage du petit-fils du président Nazabayev. Une prestation qui lui avait valu la somme de 3 millions de dollars.

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @MMFlint: Since the massacre at Sandy Hook Elementary 5 years ago today, over 150,000 Americans have been killed with guns. WE let this…
    Détails
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Happy Birthday!!!!! Hope it's been your best birthday ever!!! https://t.co/Ii0ElkLAfq
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Élodie Gossuin a 37 ans : maman de 4 enfants, animatrice, ... sa vie à 100 à l'heure ! https://t.co/KbKjbOA4kI https://t.co/LAa6wMbdCW
    Détails