• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Charlie Hebdo : Maryse Wolinski dénonce "les failles du système de sécurité"

Charlie Hebdo : Maryse Wolinski dénonce "les failles du système de sécurité"
(c) Best Image
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 7 janvier dernier, Georges Wolinski était froidement assassiné par les frères Kouachi lors de l’attaque de Charlie Hebdo. Cinq mois plus tard, sa femme Maryse, de passage à Briançon dans le lycée qu’avait fréquenté son mari, sort du silence. Triste et en colère.

Ce mercredi 27 mai, Maryse Wolinski était attendue à Briançon, au lycée que son mari Georges, froidement assassiné par les frères Kouachi lors de l’attaque de Charlie Hebdo début janvier, avait fréquenté. Cinq mois après l’horreur, c’est une femme toujours triste mais surtout en colère qui a répondu aux questions du Dauphiné Libéré : « Je vais mal » lâche-t-elle en préambule : « Après 47 ans de vie commune avec un homme comme Georges, on peut difficilement se remettre d’une fin si brutale. Il était généreux, amoureux : je ne sais pas comment continuer à vivre sans son regard. Nous avions une vie facile, agréable, légère et aujourd’hui, tout me semble sombre et compliqué ».

Pour faire son deuil, Maryse Wolinski a décidé de rendre hommage à son mari. Et donc de répondre à de nombreuses sollicitations : « Je le fais pour Georges. Je suis contente pour lui. Je préfère lui rendre des hommages plutôt que d’aller chez un psy ». Ce mercredi, elle doit dévoiler une plaque au nom de Georges Wolinski dans la cour du lycée qu’il a fréquenté, à Briançon.

"Des failles dans le système de sécurité de Charlie Hebdo"

Mais Maryse Wolinski est également une femme en colère. Elle l’affirme, plusieurs zones d’ombre entourent les événements du 7 janvier : « Ce sont des failles dans le système de sécurité à Charlie Hebdo qui ont conduit à ce drame du 7 janvier ». Ainsi pour elle, la date de l'attaque n'a pas été choisie au hasard : « L’attentat a été commis un jour où tout le monde ou presque était réuni à la rédaction : ça n’arrive jamais mais là, ils avaient prévu de partager une galette des rois et comme par hasard l’attentat a eu lieu ce mercredi et ça n’est pas anodin ». La veuve de Georges Wolinski affirme également avoir noté « beaucoup d’incohérences, de différences entre les mesures de protection réelles et les préconisations de la préfecture de police ». Autant de questions qui ont poussé celle qui avait mis sa carrière d'écrivain de côté après les attentats à reprendre sa plume : « J’écris sur ce tragique 7 janvier 2015 et je mène donc ma contre-enquête journalistique sur les conditions de l’attentat à Charlie Hebdo ». Le juge d'instruction est prévenu : Maryse Wolinski a déjà « plein de questions à poser ».

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 nov GAD @gadelmaleh
    Never give up on your dreams #dreamtour 🎥 @jeremielevypon https://t.co/Vf8ZJM3fvl
    Détails
  • 14 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @Variety: Van Jones announces that Trump is going to support the First Step Act, Alice Johnson in the audience https://t.co/O9cA71K9Tl…
    Détails
  • 14 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    🙏🏼 https://t.co/oLk86ta686
    Détails