• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Charlie Hebdo - Maryse Wolinski : Ses nouvelles confidences déchirantes !

Charlie Hebdo - Maryse Wolinski : Ses nouvelles confidences déchirantes !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jeudi 7 janvier 2016, soit un an jour pour jour après l’attaque de Charlie Hebdo, Maryse Wolinski publiera « Chérie, je vais à Charlie », un livre dans lequel elle revient sur le drame et évoque sa relation avec son défunt mari, le dessinateur Georges Wolinski. Lors d’un entretien au Point, elle s’est confiée à cœur ouvert. Non Stop People vous en dit plus.

Le 7 janvier dernier, la rédaction de Charlie Hebdo était violemment attaquée par les frères Kouachi. Parmi les victimes de l’attaque, quatre dessinateurs : Cabu, Charb, Wolinski et Tignous. Maryse Wolinski, dévastée d’avoir perdu son époux, s’était confiée sur le combat qu’elle mène depuis désormais près d’un an : "J’estime que je suis comme une naufragée. 47 ans plus tard, d’une heure à l’autre, je perds mon mari. Il vient me voir et me dit ‘chérie je vais à Charlie’ et puis c’est fini", avait-elle lâché dans l’émission Thé ou Café sur France 2. Plus encore, Maryse Wolinski avait avoué avoir fait preuve de courage face au drame : "Les larmes n’ont pas vraiment coulé, je ne me donne jamais en spectacle. Je me sens tellement seule, tellement perdue (…) C’était un homme protecteur et du coup maintenant je suis face à la vraie vie, c’est-à-dire les emmerdes. Quand je regarde la photo de Georges, je me dis : ‘Tu es parti, à moi les emmerdes !’".

"Il me manque énormément"

Alors qu’elle s’apprête à sortir le 7 janvier 2016 Chérie, je vais à Charlie, livre dans lequel elle livre un témoignage poignant. "C’était un fou de femmes, c’est la vérité, et c’est pour ça que je dis dans mon livre ‘comment cet homme qui était un fou de femmes a porté son regard sur moi’", s’est interrogée celle qui dénonçait les failles du système avant de poursuivre : "47 ans de vie extraordinaire, c’est-à-dire une vie douce, une vie insouciante… On ne se séparait pas du tout". Enfin, Maryse Wolinski –qui portait de nouvelles accusations quant au terrible drame de Charlie Hebdo- a évoqué sa relation avec le dessinateur : "C’était un homme tranquille, extrêmement généreux… Il me manque énormément. Son regard me manque, comme je l’ai écrit, parce que c’est un regard qui donnait confiance, en fait. Un regard amoureux toujours… Un regard que je lui reprochais parfois parce qu’il était parfois un peu lourd. En fait, quand je lui posais la question ‘Georges, pourquoi tu me regardes comme ça ?’, (il répondait, ndlr) ‘Devine, devine’. Il plaisantait beaucoup. En fait, il aimait me faire rire et il a su me faire rire. C’est ça aujourd’hui que je crains, c’est qui va me faire rire…".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Victime d'un car-jacking en plein Paris mercredi soir, Laury Thilleman ne s'est pas laissée faire !… https://t.co/wulYeFrclm
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : Pourquoi ses filles Jade et Joy n'ont-elles pas assisté à son enterrement à Saint-Barth ?… https://t.co/ftFbrI6WkX
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    Merci à tous pour votre soutient la famille ça fait plaisir ❤❤❤ ! https://t.co/qXX4B56UE8
    Détails