• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Christophe Castaner : sa famille menacée, un homme a été condamné

Christophe Castaner : sa famille menacée, un homme a été condamné
  • A-
  • A+
Partager Google+

D’après nos confrères du Dauphiné Libéré, un homme de 25 ans a été jugé pour avoir menacé les filles de Christophe Castaner. Mardi 2 avril, il a écopé d’une peine de 140 heures de travaux d’intérêt général et de 3 200 euros d’amende de dommages et intérêts. Non Stop People vous en dit plus.

Il y a quelques semaines, Christophe Castaner défrayait la chronique malgré lui. Repéré dans une boîte de nuit le samedi 9 mars dernier, après l’acte 17 des gilets jaunes, le ministre de l’Intérieur avait suscité la polémique suite à une vidéo relayée notamment par nos confrères de Voici et Closer. Le comble : il était aperçu dans les bras d’une illustre inconnue, alors qu’il est marié depuis plusieurs années. Une soirée arrosée qui lui a valu de nombreuses critiques. "Il s’agit de ma vie privée et de ma famille, qui peut être respectée. J’ai rejoint une soirée dans un cadre totalement privé, entre 23 heures 30 et deux heures du matin", se défendait le ministre dans les colonnes du Parisien.

3 200 euros de dommages et intérêts

Mais le mardi 2 avril, Christophe Castaner faisait face à une autre affaire, beaucoup plus grave. D’après nos confrères du Dauphiné Libéré, un homme vient d’être condamné à 140 heures de travaux d’intérêt général. Il était accusé d’avoir envoyé deux messages d’injures visant le ministre de l’Intérieur mais aussi sa femme et ses deux filles. Dans ces messages envoyés sous un faux nom, l’accusé de 25 ans menaçait l’homme politique de "tondre" ses filles et de les "jeter dans la Seine". Des menaces qui ont été prises très au sérieux par Christophe Castaner. Lors de l’audience au tribunal de grande instance de Thonon, le prévenu avait présenté ses excuses et exprimé ses regrets pour avoir employé des termes "inexcusables". Son avocat, Me Milongo, a déclaré que son client "a été emporté par ses émotions" et avait agi sous le coup de la colère. "Aujourd’hui, il ne fait pas de doute que le prévenu n’avait aucune intention de passer à l’acte. Mais au moment où l’on reçoit le message, comment aurait-on pu le savoir", avait rétorqué l’avocat des parties civiles. L’accusé, veilleur de nuit dans un hôtel, a aussi été condamné à verser 800 euros de dommages et intérêts à Christophe Castaner ainsi qu’à son épouse et à ses enfants. Au total, il devra débourser la somme de 3 200 euros. Une addition plutôt salée.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 juin Non Stop People @NonStopPeople
    C à Vous : Edouard Baer s'en prend à Christophe Castaner https://t.co/JdSJOHXEtK https://t.co/5Nk8W98xm7
    Détails
  • 04 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Mary Pat Gleason : l'actrice est morte à l'âge de 70 ans https://t.co/JINDd5NlDI https://t.co/seQ5GtYiFC
    Détails
  • 04 juin Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: A 10h35 en direct dans #morandinilive 🎙Bourdin quitte la matinale de RMC 💥Débat sur Adama Traoré 💶Face à face : baiss…
    Détails