• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Confinement : Didier Barbelivien clashe le gouvernement en rimes et en alexandrins

Confinement : Didier Barbelivien clashe le gouvernement en rimes et en alexandrins
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Connu pour ses chansons écrites pour Johnny Hallyday ou encore Céline Dion, Didier Barbelivien a utilisé son talent d'écrivain pour écrire une tirade sur le gouvernement et l'a clashé à de nombreuses reprises.

Depuis le 17 mars dernier, la France est placée en confinement. Le monde entier est à l'arrêt en raison de la terrible crise sanitaire qui sévit. Depuis l'apparition du coronavirus, qui a fait des milliers de victimes, les discours des hommes politiques et des scientifiques se contredisent. D'un jour à l'autre, les mesures ou les informations diffèrent... Si le déconfinement français est prévu à partir du 11 mai prochain, et ce, de manière progressive, le flou concernant la situation est toujours présent. D'ailleurs, c'est ce qu'a constaté Didier Barbelivien. D'habitude, il est connu pour ses textes romantiques et il a écrit plus de 2000 chansons qui ont été interprétées par Céline Dion, Johnny Halliday, Michel Sardou et tant d'autres... Cependant, cette fois-ci, il a utilisé ses talents avec les mots pour exprimer sa colère envers le gouvernement français. Dans un pamphlet partagé sur Facebook intitulé "Tirade aux incompétents", en référence à Ruy Blas de Victor Hugo, il clashe les hommes politiques et ne mâche pas ses mots ! 

"Qui avancez fièrement sous celui du mensonge"

Didier Barbelivien commence sa tirade par : "Bon appétit messieurs, ô ministres intègres / Qui confinez la France comme on fait du vinaigre... / Depuis bientôt deux mois de ce confinement / A défaut d’être là vous savez faire semblant.". C'est tout en rimes et alexandrins que l'auteur, compositeur et interprète continue de critiquer le président de la République et ses ministres : "Nous on manque de masque mais pas vous quand j'y songe / Qui avancez fièrement sous celui du mensonge... / Puisqu'il y a trois semaines vous affirmiez crétins / Qu'en porter par prudence n'était pas opportun". Il évoque notamment une possible seconde vague, "l'hypocrisie" du gouvernement et met en lumière le courage des soignants qui luttent malgré le manque de matériel déploré depuis de nombreuses années... Il finit sa tirade tout en auto-dérision : Je n'ai pas pour habitude de jouer la polémique / Moi dont la profession est parole et musique / Mais devant tant d'errance et tant de comédie / Je tire ma révérence pas encore con fini.". 

"Je tire ma révérence pas encore con fini"

D'habitude inspiré par l'amour et non par la politique, Didier Barbelivien a expliqué dans les colonnes du Figaro d'où lui est venue l'inspiration de ce pamphlet. C'est après avoir revu le film "La folie des grandeurs" avec Louis de Funès que les mots lui sont venus en tête accompagnés par un sentiment d'agacement profond comme il l'explique : "J'ai entendu le président dire à six reprises : 'C'est la guerre !' Soit, alors faisons-la. Comme Staline il aurait dû compter ses divisions, c'est-à-dire, ici, les lits, les masques et tout ce qui est utile aux soins. Et enfin mobiliser les entreprises capables de réagir. Faire la guerre, c'est ça. Ce n'est pas changer d'avis au gré de je ne sais quoi.". Le texte de celui qui se décrit comme "un animal social confiné" a été salué par ses nombreux fans.

 

 

 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Michel Drucker : ce projet secret qu'il a préparé pendant sa convalescence https://t.co/U9LyNFg3XY https://t.co/KSyetgVfkB
    Détails
  • 01 mar Kim Kardashian West @KimKardashian
    OMG everyone’s profile pics I’m crying!!!
    Détails
  • 01 mar Paris Hilton @ParisHilton
    On my new @ThisIsParisPod episode with @NickyHilton I talk about some of the more traumatic experiences of my life,… https://t.co/s9ThyEUqQl
    Détails