• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Coronavirus : Barack Obama tacle Donald Trump et sa gestion de la crise

Coronavirus : Barack Obama tacle Donald Trump et sa gestion de la crise
  • A-
  • A+
Partager Google+

L’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, s’est confié auprès d’anciens collaborateurs dans une conversation téléphonique que Yahoo News a pu se procurer. Et il étrille les décisions de son successeur.

C’est une conversation qui s'est déroulée vendredi 8 mai et a été rapportée dans les médias américains, Yahoo News s’est procuré une copie. Barack Obama échangeait alors avec d’anciens conseillers de son gouvernement. Et celui qui a dirigé les Etats-Unis de 2009 à 2017 a critiqué la gestion de la crise sanitaire due au coronavirus par Donald Trump. Selon lui, il s'agit "d'un désastre chaotique absolu". Ces propos forts font écho à la course à la présidentielle qui se dessine aux Etats-Unis. L’ancien dirigeant estime que cette gestion de crise est un argument pour s’investir dans la campagne de Joe Biden, opposant de Donald Trump. "L’élection qui arrive est tellement importante car nous n’affronterons pas seulement un individu ou un parti politique" estime Barack Obama.

La gestion de crise de Trump est critiquée par beaucoup

Selon lui, les véritables adversaires sont "les tendances à long terme". Face à la pandémie de coronavirus, Barack Obama a laissé entendre que Donald Trump avait "rejeté les avertissements". L’actuel président des Etats-Unis est accusé d’avoir minimisé la situation, il s’est ensuite montré agressif avec des journalistes lors de conférences de presse et a même conseillé l’utilisation de javel et d’UV pour combattre le virus avant de se rétracter. Mais le mal est fait. Ses multiples sorties médiatiques sont pour Barack Obama une preuve supplémentaire. Il n’est pas le seul à critiquer la politique de Donald Trump. Brad Pitt a parodié un docteur conseiller de la Maison Blanche pendant la crise pour montrer l’incohérence du président dans ses propos. Barack Obama est aussi revenu sur la décision du ministère américain de la Justice de retirer le dossier d’accusation contre un ancien conseiller de Donald Trump qui avait menti sur ses contacts avec un diplomate russe. Il estime que "notre lecture basique de l’Etat de droit soit menacée".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 juin Paris Hilton @ParisHilton
    Changes need to be made & it starts from us. There is no time better than now to use our platform for awareness & j… https://t.co/z7KU57Sncm
    Détails
  • 01 juin Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Cinémas, concerts : êtes-vous impatients de leur réouverture ?
    Détails
  • 31 mai P!nk @Pink
    Thank you Monica. My dad feels the same way. This is no longer about policy or party. It’s about humanity and sanit… https://t.co/IuiVmGQdam
    Détails