• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Couvre-feu : Roselyne Bachelot réagit au refus du Premier ministre pour un assouplissement

Couvre-feu : Roselyne Bachelot réagit au refus du Premier ministre pour un assouplissement
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après le refus du Premier ministre Jean Castex d'assouplir les règles du couvre-feu pour le monde de la culture, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a réagi dans C à vous ce vendredi 16 octobre. Non Stop People vous en dit plus.

A partir de ce samedi 17 octobre, le couvre-feu débute en Île-de-France et dans huit métropoles entre 21 heures et 6 heures. Déjà très fragilisé par la crise sanitaire, le monde de la culture a rapidement réclamé une mesure d’assouplissement, soutenue par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Dans un entretien au Parisien, la ministre a proposé que les billets des salles de cinéma et des salles de spectacles puissent servir de justificatif pour se déplacer après 21h. Une demande qui n'a pas été acceptée par le gouvernement lorsque le Premier ministre Jean Castex a déclaré que "les règles doivent être les mêmes pour tous. Tout le monde doit être chez soi à 21 heures, sauf des exceptions très précises que j'ai énumérées hier. Je suis sûr que tout le monde va s'adapter, y compris le monde de la culture". 

"J'ai besoin de me battre"

Devant ce refus, Roselyne Bachelot a réagi dans C à vous ce vendredi 16 octobre. "Je pense que ce débat a le mérité d'être déroulé sur la place publique. Dans cette interview, j'ai dit que les considérations sanitaires peuvent l'emporter et ça je le comprends parfaitement. Je ne considère pas qu'il y ait un échec. Moi, je considère qu'il y avait deux solutions, deux voies", a assuré la ministre de la Culture qui avait "besoin de se battre". "Le soutien à la culture je le mène ! J'ai besoin de me battre, je ne suis pas désavouée ! Le débat maintenant il se fait avec Bruno Le Maire et le Premier ministre", a-t-elle poursuivi avant de ne pas baisser les bras. "Je n'ai pas obtenu gain de cause car les considérations sanitaires l'ont emporté, on peut le comprendre. Maintenant, je suis une guerrière et je passe à une autre phase du combat, c'est d'obtenir le maximum de mesures compensatoires !", est restée déterminée Roselyne Bachelot. 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 oct Paris Hilton @ParisHilton
    Time for the @UFC Main Event! 👊 #UFC254 #ThisIsParis #UFCFightIsland
    Détails
  • 24 oct Paris Hilton @ParisHilton
    Wow @UFC!! Amazing fights so far! Who are you guys rooting for in the main card? 🤔👊 #UFC254 #ThisIsParis #UFCFightIsland
    Détails
  • 24 oct Kev Adams @kevadamsss
    @guil13ume Beaucoup plus technique que ça 🤷🏻‍♂️
    Détails