• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Delphine Wespiser : L’ancienne Miss France menacée suite à son engagement en politique

Delphine Wespiser : L’ancienne Miss France menacée suite à son engagement en politique
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Delphine Wespiser était l’invitée d’Alessandra Sublet dans Un soir à la Tour Eiffel sur France 2 mercredi soir. L’ancienne Miss France 2012 est notamment revenue au cours de l’interview sur sa reconversion en politique.

 

Delphine Wespiser était il y a un mois l’invitée du Grand Show de Non-Stop People. A cette occasion, l’ancienne Miss France (2012), était revenue sur sa reconversion à la télévision et notamment sur son rôle dans Fort Boyard, émission dans laquelle elle incarne la Princesse Blanche : « C'est un rôle et j'aimerais pouvoir présenter pour pouvoir me livrer moi-même » expliquait-elle alors. Mais si la jolie rousse rêve de télévision, elle n’est pourtant pas prête à accepter n’importe quoi et elle refuse catégoriquement d’apparaître dans certains programmes : « Les téléréalités, clairement, répondait-elle. On nous en propose tout le temps et il faut savoir faire attention. Par exemple, des émissions culinaires, même si j'aime faire des petits plats, je ne me sentirais pas capable de relever le défi ».

Des lettres de menaces reçues en pleine campagne éléctorale

Et mercredi soir, Delphine Wespiser était l’invitée d’Alessandra Sublet dans Un soir à la Tour Eiffel sur France 2. L’ancienne Miss est cette fois revenue sur un autre aspect de sa reconversion : ses débuts en politique. Et tout n’a pas été rose pour l’Alsacienne, loin de là. « Je trouve vraiment dommage que quand il y a des jeunes qui veulent s'engager en politique, on les encourage parce que c'est bien des jeunes qui s'investissent et qui s'intéressent. A partir du moment où c'est une jeune fille qui a fait Miss France, elle n'est pas acceptée » raconte-t-elle en faisant référence à ses propres difficultés.

Elue conseillère municipale à l’occasion des élections de Magstatt-le-Bas (Haut-Rhin) la jeune femme raconte avoir connu une « campagne horrible », ponctuée de « lettres anonymes » et de « lettres de menaces ». Et pour elle pas de doute, si tout cela lui est arrivé, « c'est par rapport au titre de Miss France ».


 

 
 
Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Ancien membre des #FréroDelavega , Florian Delavega est devenu papa pour la première fois cette semaine !… https://t.co/LXWMAZCTaF
    Détails
  • 17 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Jeremstar : Après la publication d'une vidéo intime sur la Toile, sa participation aux Terriens du dimanche suspend… https://t.co/csL4sz3UV4
    Détails
  • 17 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Placée en garde à vue après avoir foncé ivre contre les barrières du lycée Henri IV fin décembre, Mathilde Seigner… https://t.co/FbNDBvbN0d
    Détails